Le scandale s'étale chaque jour un peu plus !

Les répercussions du Dieselgate n'en finissent plus de se faire sentir, dans tous les groupes automobiles, dans toutes les régions du monde, et ce même quatre ans après la révélation du scandale. Dernier nom en date à être tombé, Emanuele Palma, un employé italien de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) domicilié aux États-Unis, qui dirigeait l'équipe d'ingénieur en charge du développement du moteur 3.0 litres diesel, utilisé notamment dans le Jeep Grand Cherookie

L'agence de protection de l'environnement (EPA), représentant les autorités américaines, avait porté plainte contre FCA en 2017 pour les mêmes raisons que celles visant Volkswagen, à savoir l'installation d'un logiciel faussant les résultats des émissions polluantes lors des contrôles et des tests effectués pour l'homologation des normes des véhicules de chaque voiture. Outre le groupe Volkswagen, comprenant aussi les marques Audi et Porsche, Daimler va devoir s'acquitter d'une lourde amende, tandis que Renault est sous le coup d'une action collective pour la même raison.

Fiat Chrysler Automobiles a déjà accepté de dédommager ses clients à l'amiable, à hauteur de 3000 dollars chacun, pour une somme totale avoisinant les 300 millions de dollars. Par sécurité, le groupe avait par ailleurs constitué une cagnotte de 790 millions de dollars pour s'assurer de pouvoir faire face aux conséquences de son Dieselgate. Si FCA n'a pas nié les fraudes à ce sujet, le groupe a toujours réfuté l'idée selon laquelle il y avait une tricherie intentionnelle.

"Il est très difficile d’essayer de contourner les tests d’émissions (polluantes) américains et de frauder le peuple américain", a déclaré Steven d'Antuono, l'agent du FBI en charge de l'affaire, dans un communiqué. "Le FBI est déterminé à collaborer avec ses partenaires américains et internationaux pour enquêter sur ces crimes et pour que les auteurs présumés de violations des normes environnementales soient tenus responsables de leurs actes." De son côté, Fiat a confirmé collaborer avec les autorités américaines, sans vouloir en dire plus.

'