Pour (presque) toutes les versions !

Le catalogue de Peugeot a légèrement évolué en cet automne 2019, et c'est surtout du côté du vaisseau-amiral de la flotte que le changement se fait sentir, avec une hausse conséquente du prix de la 508, dans quasiment toutes ses versions. Est-ce pour fêter l'année de commercialisation du modèle, qui était arrivé dans les concessions en septembre 2018, que la marque a appliqué ces changements ?

Une chose est sûre, ils ne sont pas mineurs, puisque la Peugeot 508 voit quasiment toutes ses versions augmenter de 1000 euros. Le break, la Peugeot 508 SW, n'échappe pas non plus à cette hausse, bien qu'il n'ait passé que cinq mois dans les garages de la marque. Les deux 508 n'évoluant pas au tarif ont de bonnes raisons de ne pas subir de changement, puisqu'il s'agit de la First Edition, dont tous les exemplaires sont vendus, et de la version HYbrid 225 e-EAT8, l'hybride rechargeable, qui sera proposé à la vente en janvier 2020.

Cela porte le tarif d'entrée de gamme Active, en version BlueHDi 130 chevaux, à 33'300 euros, tandis que le break débute désormais à 34'500 euros. En choisissant la finition GT avec le Blue HDi 180 chevaux et la boîte de vitesses EAT8, le diesel le plus cher de la gamme est à 48'850 euros pour la berline, et 50'050 euros pour le break.

En essence, le prix en finition Active et avec le PureTech de 180 chevaux (vous pouvez en retrouver notre essai) débute à 36'050 euros (37'250 euros pour le break), tandis que la finition GT, équipée du moteur de 225 chevaux, est affiché à 47'450 euros, et donc 48'650 euros pour la déclinaison SW. Avec l'évolution des tarifs, l'entrée de gamme Allure de la version plug-in hybride est affichée au même tarif que la GT Line avec le BlueHDi de 180 chevaux, soit 44'550 euros pour la berline et 45'750 euros pour le break.

'