Il pourrait devenir le nouveau directeur de la marque !

Comme nous vous le rapportions le mois dernier, Luca de Meo est le favori pour succéder à Thierry Bolloré, démis de ses fonctions de directeur général du groupe Renault en octobre. De Meo est l'actuel président de Seat depuis 2015, et son profil intéresse grandement le Losange, au point que le Conseil d'administration du groupe a décidé d'adouber l'Italien en vue de lui offrir le poste et succéder ainsi à Thierry Bolloré.

Après plusieurs semaines de réflexion à ce sujet, le Conseil d'administration de Renault s'est réuni ce mardi pour faire le point sur la situation de la marque et du groupe français, et à l'issue de cette réunion, une source proche du dossier a indiqué à l'AFP que "Luca de Meo est le candidat préféré du Conseil d'administration". Ce sont d'ailleurs ces administrateurs, en accord avec le président Jean-Dominique Senard, qui avaient décidé le licenciement de Bolloré.

Depuis, c'est la directrice financière du groupe, Clotilde Delbos, qui assure la direction par intérim, en attendant qu'un successeur soit officiellement trouvé. La directrice par intérim fait d'ailleurs partie des candidats au poste, mais il se murmure qu'elle est justement jugée trop financière pour être nommée, alors qu'elle se serait déjà prononcée en défaveur du programme en Formule 1 de la marque. L'autre candidat est Patrick Koller, directeur de l'équipementier Faurecia, mais à 61 ans, celui-ci est jugé trop âgé pour le poste.

Luca de Meo a en effet 52 ans, mais possède 25 ans d'expérience dans l'automobile, une carrière qu'il a d'ailleurs débutée chez Renault. Chargé de piloter la modernisation de Seat, il est encore lié au groupe Volkswagen par une clause de non-concurrence, mais celle-ci pourrait toutefois être assouplie afin de permettre son départ vers le Losange. Deux autres sources proches du dossier ont confirmé sans aucun doute que "ce sera Luca de Meo" qui sera choisi. L'État français, actionnaire à hauteur de 15 % du groupe, a également validé ce choix auprès de Jean-Dominique Senard, qui espère conclure ce recrutement avant la fin d'année, ou en tout début d'année 2020.