L'hybridation permet surtout de réduire l'empreinte carbone.

Suzuki vient d'annoncer que plusieurs de ses modèles deviendront hybrides à partir du printemps 2020. Comme vous avez pu le lire dans le titre, la Suzuki Swift Sport est concernée par ce changement, mais elle n'est pas seule car les Suzuki Vitara et S-Cross sont aussi concernés. Dans un souci de réduire les émissions en CO2 et la consommation en carburant, le moteur 1,4 Boosterjet K14C est remplacé par le moteur 1.4 Boosterjet K14D.

Il s'agit d'une motorisation hybride, elle inclut donc une batterie lithium-ion. Cela dit, Suzuki a fait savoir qu'il s'agit en réalité de ce que l'on appelle une hybridation légère, c'est-à-dire, que le moteur thermique est couplé à un alterno-démarreur et à une batterie de 48V. Ce système assiste le moteur en cas de besoin. Par ailleurs, le couple du quatre cylindres est de 235 Nm (un gain de 5 Nm). Il peut aussi récupérer, transformer et stocker l'énergie cinétique en énergie électrique lors des freinages et des décélérations. Ce système ajoute seulement 15 kg au poids des voitures, il est situé sous les sièges avant.

Il est à noter que Suzuki commercialise déjà des véhicules hybrides, à l'image des Ignis, Swift et Baleno. Si l'hybridation n'était possible que pour le moteur 1,2 litre, elle s'étend désormais au moteur 1,4 litre. Le constructeur japonais ne donne pour le moment pas plus de détails, nous en saurons plus à la rentrée prochaine. Avant de terminer, et selon les données du constructeur, l'hybridation douce permet de réduire les émissions de COde 20 % et la consommation en carburant de 15 %