D'ores et déjà confirmée par Volkswagen, la Golf GTI devrait être présentée l'an prochain. L'occasion de l'imaginer grâce à nos illustrateurs.

L'année fut riche pour Volkswagen avec la présentation de la huitième génération de Volkswagen Golf. Sans être devin, vous devez certainement vous douter qu'on en restera pas là du côté de la marque, puisque de nombreuses déclinaisons vont voir le jour prochainement. Il y aura d'abord la version SW, puis les modèles GTX, GTD, GTE et R. Nous en avons oublié une dans le lot ? C'est volontaire puisqu'il s'agit de notre sujet du jour : la Volkswagen Golf GTI. Elle devrait être présentée l'année prochaine, mais nos illustrateurs ont d'ores et déjà imaginé ce à quoi pourrait ressembler la future petite sportive de la marque allemande, en se basant notamment sur les récentes photos espion du modèle.

Volkswagen Golf GTI 2020, render de Motor1.com
Volkswagen Golf GTI 2020, render de Motor1.com

La même recette

Sans surprise, les codes devraient être les mêmes par rapport à la septième génération de la Golf. Nous retrouverons des jantes plus imposantes, des boucliers et des jupes latérales spécifiques, une double sortie d'échappement, une sellerie en tartan écossais ou encore des inserts spéciaux au sein de l'habitacle. La recette ne changera pas non plus sous le capot puisque nous devrions avoir le droit au quatre cylindres 2,0 litres TSI qui équipe notamment les Seat Leon Cupra et autres Audi S3. Si la puissance de ce dernier était plafonnée à 245 chevaux pour la Golf VII GTI Performance, 290 chevaux pour la version GTI TCR et jusqu'à 310 chevaux pour la R, la Golf VIII GTI "de base" devrait franchir un cap et proposer, dès sa sortie, 290 chevaux.

Une hiérarchie entièrement revue ?

En réalité, Volkswagen va devoir revoir sa gamme et toute sa hiérarchie avec la Golf VIII, pour la simple et bonne raison que la version hybride, baptisée GTE, aura le droit à deux niveaux de puissance : 204 et 245 chevaux. La GTI étant traditionnellement plus puissante, elle devrait donc franchir un cap et creuser l'écart avec la version GTE. Concernant la Golf R, elle devrait aussi passer un palier et creuser l'écart avec la Golf GTI et l'Audi S3 pour se situer à mi-chemin entre une S3 et une RS 3. Reste à savoir quelle mécanique utilisera Volkswagen R pour développer sa future sportive.

Galerie: Illustration - Volkswagen Golf GTI (2020)