La Ford Motor Company se préparerait-elle à faire revivre un autre grand nom du catalogue classique des Mustang ?

C'est une Mustang un peu particulière qui a été aperçue ces derniers jours. Équipé d’un petit aileron, ce nouveau cheval au galop pourrait être la base d’une nouvelle Mach 1, série spéciale emblématique des années 1960 et 70. 

Propulsé par un V8, ce futur modèle pourrait prendre la place de la série spéciale Bullitt dans le catalogue Ford actuel. L’édition célébrant le film éponyme n’avait pas pour vocation de rester longtemps en vente puisque la voiture était originellement disponible de l’été 2018 à l’été 2019. Pour autant Ford a annoncé l’été dernier l’extension de la production de la série limitée jusqu’en 2020. Mais après ?

Galerie: Partir en vacances en sportive / Ford Mustang Bullitt

Dans la continuité de la Bullitt

Un éventuel remplacement de la Bullitt pourrait sembler logique. Le modèle de série ayant été mis à jour en 2018, si on suit la logique des deux dernières générations restées 10 ans au catalogue, la prochaine Mustang pourrait ne pas voir le jour avant 2024/2025. La Shelby GT 350 a également été revue juste avant l’annonce de la Shelby GT 500. Cette dernière étant le plus gros cobra de la gamme. C’est tout simplement la Mustang la plus puissante produite par Ford, sa place de seigneur des reptiles n'est pas remise en jeu. La seule place restante est donc celle que va laisser la Bullitt, fin 2020. 

La probable Mach 1, qui devrait produire entre 460 et 525 chevaux, s’intercalerait entre la Mustang GT et la GT 350. Il se pourrait aussi que la Mach 1 ne soit qu’une version Bullitt légèrement modifiée, avec un peu plus de puissance, mais surtout dotée d’une plus grande variété de couleurs ainsi que quelques petits ajouts cosmétiques mineurs.

Retour historique sur la Mach 1

La Mustang, dans l'histoire de Ford, c’est une voiture particulière. Quand elle est sortie, elle avait pour objectif de séduire la jeune génération des années soixante, génération à la recherche de vitesse et de sensations fortes pour une somme modique. Dès les premières années, la voiture a été déclinée dans de nombreuses versions. Ce modèle a porté des appellations comme Shelby, Boss ou encore ce qui nous intéresse ici, Mach 1. 

À l’origine, la Mustang Mach 1 est une réponse de Ford à la Chevrolet Camaro et à la Dodge Charger. C’est pourquoi, vers la fin des années 1960  la marque a l’ovale bleu répond à ses concurrents et propose une Mustang plus puissante, plus rapide et surtout très différente esthétiquement de la production normale. Complètement personnalisable et équipée d’un V8 7,0 litres (nommé 428), la nouvelle venue de la firme de Dearborn a beaucoup fait parler d’elle. Avec plus de 72’000 voitures vendues, et ce, uniquement en 1969, la Mach 1 à instantanément plu aux clients. 

Ce qui n’est pas sans rappeler le succès instantané de son aïeule, la Mustang de 1964. En effet, le jour de sa sortie en concession, le coupé s'est écoulé à plus de 22’000 exemplaires. Produite de 1969 à 1978, la Mach 1 a connu une triste fin de vie, avec seulement 1200 voitures vendues en 1978.

En 2003, soit 25 ans plus tard, la Mach 1 revient en concession, pour une série spéciale misant tout sur le côté nostalgique avec comme base mécanique la Mustang IV phase 3, alors âgée de 9 ans. Ce modèle spécial, seulement disponible pendant les deux dernières années de production, s’est placé entre la GT et la Cobra avec une puissance de 309 chevaux. Soit 45 de plus que la base, mais 87 de moins que la Cobra de l’époque, ce qui donne une idée du possible positionnement dans la gamme de la future Mustang Mach 1.

Source: Autoblog