Ces roues en magnésium. Quand même.

La Bugatti Veyron aura eu tout au cours de son cycle de vie de 10 ans une pléthore d'éditions spéciales. Une manière pour la firme alsacienne d'aider à vendre les 450 voitures prévues à la production. Et Bugatti d'adopter une approche quelque peu similaire celle qui lui succède, la Chiron. Sauf que cette dernière reçoit beaucoup plus de révisions en profondeur, plus que seulement esthétiques de l'ancien monstre à W16.

Prenez par exemple le dernier membre ajouté à la gamme de Molsheim, la Chiron Pur Sport. Si on la juge uniquement à sa vitesse de pointe, c'est la Chiron la plus lente. Ok, "la plus lente" n'est probablement pas le terme le plus approprié à utiliser puisque la voiture peut encore atteindre une vitesse maximale de 350 km/h (218 mph). Pour autant Bugatti a donné la priorité aux performances sur piste plutôt qu'à la vitesse de pointe absolue. Et il y a de fortes chances que cet exemplaire vert attirera l'attention sur n'importe quel circuit où elle posera ses gommes.

Bugatti Chiron Pur Sport in Lime Green
Bugatti Chiron Pur Sport in Lime Green

De nouvelles images de la Chiron Pur Sport ont été publiées. Et à la place de l'habituel combo bleu et noir de la voiture d'origine, on découvre ici le monstre de 8 litres à quatre turbos dans une livrée flashy, verte. Il s'agit d'un Lime Green, un vert citron qui ne passe pas inaperçu. Mais aussi peu discrète soit cette carrosserie, c'est un autre détail qui attire notre attention : les jantes de 20 pouces.

Bien que leur dessin ne soit certainement pas le plus joli, le jeu de magnésium est intéressant pour un certain nombre de raisons. Selon Bugatti, elles sont quatre kilos plus légères par roue et peuvent être équipées en option d'ailes aérodynamiques en fibre de carbone pour augmenter le flux d'air et améliorer le refroidissement.

Les jantes magnésium sont enveloppées de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2R spécialement développés pour la Pur Sport afin de maximiser les performances de la voiture sur piste en offrant plus d'adhérence. Cela dit, on attend de voir combien de propriétaires de Chiron Pur Sport emmèneront effectivement leur bolide sur circuit !

Au-delà de la peinture "m'as-tu-vu" et des jantes assez particulières, le Pur Sport possède également des embouts d'échappement imprimés en 3D ainsi qu'un aileron arrière gigantesque, à tel point qu'on se demande s'il n'est pas visible depuis la Lune. Pour rappel, la Bugatti Chiron Pur Sport vous en coûtera 3 millions d'euros, hors taxes.