La BBC a rapporté que Bentley allait remercier 1000 employés, soit environ un travailleur sur quatre. Pour l'instant, la firme de Crewe n'a rien annoncé, mais la nouvelle devrait tomber dans la journée.

Déjà, le mois dernier, Adrian Hallmark, le patron de la marque, s'était montré un peu pressant en annonçant qu'un quart des travailleurs avaient été mis au chômage technique à cause de la crise.

Depuis la sortie du confinement en Grande-Bretagne, l'usine de Crewe avait repris le travail avec seulement la moitié de ses travailleurs. La marque du groupe Volkswagen se trouve dans une situation peu enviable puisqu'en plus de souffrir du Coronavirus, cela fait plusieurs années que la marque rend des comptes insuffisants aux yeux du géant de Wolfsburg.

Avec une hausse de 5 % des ventes sur l'année 2019, Bentley commençait à sortir la tête de l'eau après une année 2018 ayant fait perdre près de 288 millions d'euros à la marque en raison du retard de la Continental GT. Avec la crise sanitaire ainsi que la crise économique et sociale qui se déroule en ce moment même, il y a fort à parier que le résultat pour l'année 2020 ne sera pas forcément bon.

En plus de tout ceci, Bentley a annoncé la fin du célèbre moteur 6,75 litres et la fin de la Mulsanne, ce qui met encore plus d'emplois sur la sellette.