Les SUV "sportifs" diesel disparaissent peu à peu du catalogue des marques du groupe Volkswagen.

Après la disparition du SQ7, du Bentayga ou encore du Touareg dans leur version diesel, c'est au tour d'un autre SUV diesel à vocation sportive de quitter le catalogue de l'un des constructeurs du groupe Volkswagen. Il s'agit du Škoda Kodiaq RS, un modèle lancé il y a à peine deux ans à l'occasion du Mondial de Paris 2018.

Pourquoi une fin si prématurée ? Tout simplement à cause de ses émissions de CO2 puisqu'il rejette 207 g/km selon le cycle d'homologation WLTP. À titre indicatif, en France, cela lui octroie un malus supplémentaire de 16'149 euros, en plus des 53'320 euros réclamés pour le modèle de base avec cinq places et 54'350 euros pour celui disposant de sept places. La facture dépasse donc allègrement les 70'000 euros pour ce modèle. Des tarifs qui viennent clairement se calquer sur ceux de modèles plus haut de gamme.

Évidemment, les quelques clients envieux de s'offrir ce type de produit ne le sont plus vraiment à l'approche de la facture finale. Škoda, conscient du problème, a donc annoncé via un communiqué la fin progressive de la production de son Kodiaq RS. Ce modèle devrait laisser sa place à d'autres versions disposant de motorisations plus efficientes et moins puissantes, notamment par rapport aux 240 chevaux du Kodiaq RS. Plus globalement, Škoda annonce une refonte de son offre de moteurs autour de son SUV phare.

Et pourquoi pas le retour d'un Kodiaq RS avec une motorisation hybride rechargeable ? Après tout, c'est bien ce que vient de présenter Škoda avec sa nouvelle Octavia RS. Visiblement, ce n'est pas dans les tuyaux d'après le directeur des ventes et du marketing de la marque, Alain Favey, qui a déclaré à nos confrères britanniques de chez Autocar : "il n'y aura pas de Kodiaq PHEV dans un avenir proche".

La fin du Kodiaq RS ne signifie pas pour autant la fin des SUV dynamiques chez Škoda, bien au contraire, en témoigne l'Enyaq, le nouveau SUV 100 % électrique de la marque pouvant disposer de 306 chevaux dans sa version 80 RS. De quoi certainement lui octroyer des performances supérieures au Kodiaq RS.