Les Porsche 718 Cayman et Boxster 4.0 GTS héritent aussi de cette nouvelle transmission, en complément de la boîte manuelle.

À l'arrivée de la nouvelle génération de Cayman et Boxster en 2016, ce fut la douche froide pour de nombreux aficionados de la marque. La raison ? La présence, non pas d'un six cylindres, mais d'un quatre cylindres turbo sous le capot. Un affront pour de nombreux clients, une manière de réduire les émissions polluantes pour Porsche, quoiqu'il en soit le quatre cylindres n'a jamais vraiment convaincu.

Pourtant, ce quatre cylindres est loin d'être mauvais, bien au contraire, mais mis en parallèle avec le six cylindres qui équipait l'ancienne génération, il y avait effectivement quelques différences en matière de sensations, même si les performances étaient meilleures. Conscient du problème pour certains clients, Porsche a rectifié le tir en proposant ses 718 Cayman GT4 et Boxster Spyder avec un nouveau six cylindres atmosphérique de 4,0 litres de cylindrée indexé à une boîte manuelle dans un premier temps.

Pour contenter également ceux n'ayant pas forcément le budget pour s'offrir l'un de ces deux modèles assez exclusifs, Porsche a intégré ce six cylindres sous le capot de ses nouvelles 718 4.0 GTS de 400 chevaux. Ces deux versions étayent ainsi l'autre modèle GTS disponible avec un quatre cylindres 2,5 litres de 365 chevaux. À leur présentation il y a quelques mois, les 718 4.0 GTS étaient disponibles également uniquement en boîte mécanique.

Porsche 718 Boxster 4.0 GTS - Intérieur

Porsche annonce aujourd'hui la possibilité de commander un 718 Cayman GT4, un Boxster Spyder ou bien un 718 Cayman ou Boxster 4.0 GTS avec la boîte robotisée à double embrayage PDK à sept rapports. Évidemment, cela se ressent au niveau des performances avec un sacré bond en avant pour des sportives de leur trempe.

Les 718 Cayman GT4 et Boxster Spyder accélèrent désormais de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, soit une demi seconde de moins par rapport aux modèles avec la boîte manuelle. Les 200 km/h sont atteints en 13,4 secondes, soit 0,4 seconde de moins. Du côté des 718 4.0 GTS, même chose, le 0 à 100 km/h réclame 0,5 seconde de moins et descend à 4,0 secondes tandis que le 0 à 200 km/h passe à 13,7 secondes, là encore cela représente 0,4 seconde de moins.

Porsche a profité de l'installation de la PDK pour ajouter quelques fonctions à ses modèles, en l'occurrence un Launch Control en mode "Sport Plus" et le bouton "Sport Response" qui permet d’activer les performances maximales du moteur et de la transmission pendant 20 secondes, quel que soit le mode de conduite.

Quelques améliorations techniques ont également été apportées, notamment au niveau du verrouillage du différentiel arrière mécanique. En phase de transmission de la force motrice et en phase de décélération, le pourcentage de blocage du différentiel est respectivement de 30 et 37 %. Le tarage sur les modèles équipés d’une boîte manuelle est de 22 et 27 %.