Après le départ de Luca de Meo, l'actuel directeur de Cupra prend également la tête de Seat.

Le Conseil d'Administration de Seat, présidé par Herbert Diess, le Président du Directoire du Groupe Volkswagen, a nommé Wayne Griffiths nouveau Président de la firme ibérique. Ce dernier prendra ses fonctions à compter du 1er octobre prochain et remplace ainsi Luca de Meo, passé à la tête du Groupe Renault depuis quelques mois déjà.

Le Conseil d'Administration de Seat précise également que Wayne Griffiths conservera son poste de PDG de la marque Cupra. Et comme deux postes de directeurs ne suffisent visiblement pas, il restera pour le moment Vice-Président des Ventes et du Marketing de Seat.

Herbert Diess a souligné que "Wayne Griffiths est l'un des dirigeants les plus qualifiés du Groupe. Au cours des quatre dernières années, il a porté les ventes de Seat à des niveaux record tout en dirigeant le développement de la nouvelle marque Cupra. Il bénéficie de tout mon soutien et je suis convaincu que son mandat de Président de Seat sera couronné de succès".

Herbert Diess a également tenu à remercier Carsten Isensee qui, en tant que Président par intérim, "a pris la direction et a assumé les responsabilités afin de garantir la continuité des activités pendant des mois difficiles marqués par les effets de la crise sanitaire".

Fils d'un concessionnaire, Wayne Griffiths a commencé sa carrière au sein de l'entreprise familiale avant d'étudier le management international et l'allemand à Leeds, au Royaume-Uni. Sa carrière est liée au Groupe Volkswagen.

Après ses débuts chez Audi à Ingolstadt en 1989, il travaillera pour Seat pendant deux ans, de 1991 à 1993, avant de revenir au sein de la marque allemande où il occupera divers postes à responsabilités. En 2016, il est nommé Vice-Président des Ventes et du Marketing de Seat. Parallèlement, il devient le PDG de Cupra en janvier 2019 avant d'être nommé Président du Conseil d'Administration de la marque en ce début d'année.