Il faudra compter, au minimum, 67'100 euros pour se l'offrir.

C'est l'une des nouveautés majeures du côté des constructeurs français cette année : la Peugeot 508 PSE. Elle était attendue pour plusieurs raisons. La première, c'était évidemment de découvrir ce qu'elle avait dans le ventre puisqu'il s'agissait, en quelque sorte, du grand retour de la berline française sportive. La deuxième raison, c'était aussi de découvrir le nouveau label sportif de la marque au Lion, à savoir Peugeot Sport Enginereed.

Après une révélation il y a quelques semaines avec les premiers éléments techniques, la puissance, les performances ou encore l'autonomie en tout électrique, il manquait quelques éléments, et non des moindres : les tarifs. Et ceux-ci viennent de tomber pour la France puisqu'il faudra compter, au minimum, 67'100 euros pour se l'offrir. À titre de comparaison, c'est 15'300 euros de plus qu'une Peugeot 508 Hybrid de 225 chevaux en finition "GT". La Peugeot 508 PSE existe aussi en break, et celle-ci débute à partir de 68'400 euros.

Peugeot 508 SW PSE (2020)

La voiture est bien équipée de série avec, par exemple, la vision de nuit, de nombreuses aides à la conduite, des aides pour les manœuvres, des sièges en cuir chauffants et massants, un système Hi-Fi Focal ou encore la compatibilité Apple CarPlay et Android Auto. La liste des options est assez succincte avec le "Noir Perla Nera" (720 euros) ou encore le "Blanc Nacré" (920 euros). Le "Gris Selenium" présent sur les photos sera la teinte gratuite de série.

Vous pourrez ajouter le pare-brise chauffant (100 euros), le toit ouvrant (1300 euros), l'alerte des zones de danger indexée à la navigation (99 euros pour un an ou 199 euros pour trois ans de contrat) ou encore le chargeur embarqué de 7,4 kW (300 euros).

Notre protagoniste en quelques chiffres

Pour rappel, sous le capot, nous retrouvons un bloc thermique 1,6 litre PureTech de 200 chevaux et 300 Nm associé à deux moteurs électriques pour une puissance maximale cumulée de 360 chevaux et 520 Nm de couple. La puissance est répartie aux quatre roues motrices via une boîte automatique EAT à huit rapports. Peugeot annonce une masse à vide de 1825 kilos pour la berline contre 1850 pour le break.

En termes de performances, Peugeot assure que sa 508 PSE peut atteindre les 100 km/h en l'espace de 5,2 secondes et atteindre 250 km/h en vitesse de pointe (vitesse limitée électroniquement). Peugeot précise également que sa voiture est capable de parcourir environ 42 kilomètres en tout électrique d'après la norme WLTP et de rouler en mode 100 % électrique jusqu'à 135 km/h.

La batterie lithium-ion d'une capacité de 11,5 kWh peut se recharger en moins de sept heures sur une prise domestique standard, en quatre heures sur une prise renforcée de 16 ampères et en moins de deux heures sur une Wallbox. Peugeot indique également que ses deux modèles sont identiques aux modèles thermiques en matière d'habitabilité.

Peugeot 508 SW PSE (2020)

La Peugeot 508 PSE face à la concurrence 

Par rapport à la concurrence, la Peugeot 508 PSE s'intercale entre plusieurs modèles phares, comme la BMW M340i xDrive de 374 chevaux qui débute à partir de 66'200 euros en berline et 68'000 euros pour sa déclinaison Touring, sans compter le malus (jusqu'à 6724 euros). Du côté de chez Volvo, la S60 Polestar Enginereed débute à partir de 69'100 euros avec ses 405 chevaux et sa motorisation hybride rechargeable. Sa version break, la V60 Polestar Enginereed, commence à partir de 71'190 euros. Dans une moindre mesure, la Kia Stinger de 366 chevaux débute à partir de 63'190 euros, sans les 30'000 euros de malus en prévision des livraisons en 2021.

La Peugeot 508 Peugeot Sport Enginereed n'écope pas de malus écologique grâce à sa motorisation hybride rechargeable. Néanmoins, elle n'est pas éligible au bonus écologique de 2000 euros en vigueur en France en 2020 pour deux raisons : son autonomie en tout électrique n'excède pas les 50 kilomètres et son prix dépasse les 50'000 euros.

L'absence de malus permet à la Peugeot de s'afficher bien moins chère que deux autres de ses concurrentes, à savoir la Mercedes-AMG C 43 de 390 chevaux, disponible à partir de 74'649 euros en berline et 75'849 en break (avec un malus de 20'000 euros dans les deux cas). L'Audi S4, uniquement proposée en diesel avec un V6 3,0 litres TDI, débute à partir de 75'030 euros en berline et 76'730 euros en version break (avec un malus pouvant aller jusqu'à 6039 euros en berline et 8254 euros en break).

Galerie: Peugeot 508 SW PSE (2020)