Le groupe allemand Daimler et le géant chinois Geely vont collaborer pour la création de nouveaux groupes motopropulseurs hybrides.

À l'heure où les constructeurs automobiles ont le couteau sous la gorge, pressés par le législateur pour réduire au plus vite les émissions de CO2, les synergies se multiplient entre les différents acteurs du secteur. La dernière en date provient du côté de chez Daimler et le géant chinois Geely, qui est d'ailleurs actionnaire au capital de l'entreprise allemande à hauteur de 10 %.

Nos deux protagonistes ont annoncé coopérer pour le développement des motorisations hybrides rechargeables dont bénéficieront leurs véhicules de prochaine génération. Daimler étant la maison-mère de Mercedes-Benz et Geely contrôlant, entre autres, Volvo, les deux constructeurs premium bénéficieront ainsi de certaines synergies sous le capot de certains de leurs modèles. Un partenariat en chasse un autre d'ailleurs puisque Mercedes vient de mettre fin à sa collaboration avec Renault pour son moteur quatre cylindres 1,5 litre diesel, remplacé désormais par un quatre cylindres 2,0 litres diesel maison.

Ainsi, Daimler et Geely vont faire travailler de concert leurs départements de recherche et développement. Ils prévoient d'assembler les moteurs ainsi conçus dans leurs usines respectives en Europe et en Chine. Pour le moment, les deux entreprises n'ont révélé aucun détail concernant les spécificités techniques des motorisations qui vont être développées.

Pour rappel, Mercedes bénéficie déjà d'une gamme hybride rechargeable plutôt développée, avec notamment de l'essence et, c'est plus rare, du diesel pour les Classe E, GLC et autres GLE. Les Mercedes Classe A, Classe B, GLA, GLB, CLA et CLA Shooting Brake ont le droit à une motorisation hybride rechargeable depuis quelques mois déjà. Du côté de chez Volvo, l'hybride rechargeable est déjà bien ancré avec une gamme électrifiée de toute part, ce qui a d'ailleurs permis à la firme suédoise de rentrer dans ses objectifs CO2 avec beaucoup d'avance. Même les modèles sportifs ont le droit à ce type de motorisation, en témoigne la Volvo S60 Polestar.