Certains moteurs, techniquement similaires, développeront une puissance différente au sein d'une Aston Martin ou d'une Mercedes-AMG.

2020 fut une année charnière pour Aston Martin avec de grands changements et notamment l'arrivée d'un nouveau patron, d'un nouveau propriétaire, de quelques changements au niveau des actionnaires et aussi un partenariat élargit avec Mercedes-AMG. Cet accord va notamment permettre à Aston Martin d'utiliser les nouvelles technologies électrifiées développées par la firme d'Affalterbach.

D'après des informations relayées par nos confrères d'Autocar, Lawrence Stroll, le président de la marque, a précisé que les nouveaux moteurs Mercedes-AMG qui équiperont les Aston Martin à l'avenir seront "fabriqués sur-mesure en Allemagne" et présenteront également des caractéristiques différentes de celles des Mercedes-AMG. Ainsi, ces moteurs pourront développer plus ou moins de puissance à bord d'une Aston Martin par rapport à une Mercedes-AMG, même s'il s'agit de la même base moteur.

C'est une manière, en quelque sorte, de bien scinder les deux marques et de ne pas trop exposer aux yeux du grand public la synergie existante. Les premiers résultats seront visibles quand Mercedes-AMG aura révéler son nouveau groupe motopropulseur hybride rechargeable, à savoir un V6 étayé d'un ou plusieurs blocs électriques, qui sera destiné à remplacer le V8 4,0 litres bi-turbo.

D'une manière générale, cette pratique est déjà plus ou moins répandue chez d'autres constructeurs, et notamment au sein des grands groupes multi-marques. C'est par exemple le cas du groupe Volkswagen, où certains constructeurs exploitent le même moteur pour plusieurs modèles différents. Nous pouvons prendre pour exemple le V6 3,0 litres bi-turbo qui équipe la Porsche Panamera, mais aussi l'Audi RS 5, même si la firme aux anneaux communique sur une cylindrée de 2,9 litres pour marquer la différence et une puissance accrue de dix chevaux par rapport à une Panamera 4S.

Du côté de chez Mercedes-AMG et Aston Martin, les différences devraient être un peu plus marquées, notamment grâce aux possibilités offertes par le ou les moteurs électriques. En tout cas, une chose est sûre, la future Aston Martin Vantage ne sera pas qu'une "vulgaire" future Mercedes-AMG GT rebadgée.

Galerie: Essai Aston Martin Vantage (2019)