L'arrivée des modèles EQ va obliger la marque à diminuer le nombre de coupés et cabriolet dans sa gamme.

Mercedes est réputé pour sa gamme tentaculaire et occupe quasiment tous les recoins du marché. Son catalogue compte de nombreux coupés et cabriolets, notamment sur les Classe C, Classe E et Classe S. Des modèles également déclinés en plusieurs versions, avec des motorisations différentes, et même plusieurs variantes sportives. De quoi parfois s'y perdre.

Mais comme la majorité des constructeurs, Mercedes n'échappe pas à la profonde mutation énergétique qui s'amorce. La marque s'y prépare déjà avec l'arrivée de nombreux modèles électrifiés, le dernier en date étant la Mercedes EQA, une sorte de petit GLA 100 % électrique. Pour développer ces produits, il faut évidemment de l'argent, et Mercedes va devoir réduire la voilure dans sa gamme pour réaliser d'importantes économies et redistribuer les budgets ailleurs.

Dans une gamme qui devient compliquée, Ola Källenius, le patron de Daimler, avait déjà précisé qu'il faudrait revoir certains segments, notamment celui des compactes, en réduisant l'offre et en se consacrant sur ce qui est le plus rentable. Et il n'y aura pas que la gamme des compactes qui sera concernée d'après le patron des opérations de Mercedes, Markus Schafer, qui a confirmé que la marque allait réduire le nombre de coupés et cabriolets au catalogue. D'après lui, le marché "prend une autre direction" et Mercedes doit se concentrer sur les modèles rentables.

De nos jours, la rentabilité ne rime plus forcément avec passion. De ce fait, l'avenir de certains modèles coupés et cabriolets est compromis. Lors des essais de la nouvelle Mercedes Classe S, la marque nous avait fait savoir qu'il n'y aurait pas de coupé et de cabriolet pour cette génération, contrairement au modèle sortant. L'avenir des Classe C et Classe E coupés et cabriolets est aussi incertain, la Classe C qui vient d'ailleurs d'être présentée, mais uniquement en berline et en break. La Classe E conserve pour le moment ses modèles coupés et cabriolets.

Cela ne veut toutefois pas dire que Mercedes va complètement se couper de cet univers, la preuve d'ailleurs avec le futur retour de la SL au sein de la gamme Mercedes-AMG. Ainsi, les coupés et cabriolets pourraient devenir des modèles à part entière et plus uniquement des déclinaisons de véhicules existants, ce qui réduirait donc considérablement la voilure.