Le constructeur signe la fin de l'essence et du diesel.

Après Jaguar, c'est au tour de Volvo d'annoncer qu'en 2030, il ne fabriquera plus que des voitures électriques. Dès cette année-là, les Volvo diesels et essence auront disparu du catalogue, le client ne pourra plus choisir que des modèles 100% électriques. 

En même temps, le constructeur suédois du groupe Geely annonce qu'il réorganisera son réseau de distribution. Concrètement, le fabricant veut que ses clients achètent sur internet. Les showrooms deviendront des lieux exclusivement dédiés à l'exposition, à la livraison et au service après-vente. 

Galerie: Volvo XC40 Recharge (2019)

Volvo a aussi l'intention de simplifier sa gamme et de réduire les frictions lors de l'achat et la possession d'un véhicule. 

"Nous voulons offrir à nos clients la tranquillité d'esprit et la facilité de posséder une Volvo en éliminant la complexité de l'achat et de la conduite. Simplification et commodité sont les mots-clés de tout ce que nous faisons.", a déclaré Lex Kerssemakers, responsable des ventes Volvo.

La transition souhaitée par Volvo se fera progressivement. Pour mettre toutes les chances de son côté, il compte sur l'expérience acquise par les deux autres marques du groupe Geely - Polestar et Lynk & Co - pour vendre des véhicules en ligne. Ce canal de vente gagne en popularité auprès des constructeurs pour différentes raisons, et la crise sanitaire a accentué ce phénomène. 

Volvo, qui commercialise déjà son XC40 Recharge, vient de présenter son second véhicule 100 % électrique, et le premier qui ne sera commercialisé que comme tel : le Volvo C40 Recharge. Pour découvrir le SUV coupé, c'est par ici !