Et c'est la police du Portugal qui va avoir la chance d'être à son volant !

La Garde nationale républicaine portugaise (Guarda Nacional Republicana) remplit une multitude de fonctions de sécurité publique dans le pays, dont le transport d'organes. Un effort qui va désormais être facilité par l'arrivée d'une nouvelle voiture dans l'écurie de la Garde : une Nissan GT-R.

Il n'est pas rare que des supercars surpuissantes fassent leur entrée dans les flottes de la police et de l'armée, mais elles servent souvent à des fins cérémonielles ou promotionnelles. Ce ne sera pas le cas pour cette GT-R qui aura une vraie fonction.

La Garde a posté une seule photo de la supercar dans son uniforme - un coupé noir avec une livrée jaune et verte. Sur le capot, les initiales de la Garde sont imprimées en grandes lettres au-dessus de l'inscription "Transporte De Órgãos" (transport d'organes). Les détails sur la façon dont la Garde est entrée en possession de la GT-R ne sont pas clairs, mais l'organisation a indiqué sur Facebook que la Nissan, ainsi qu'un autre véhicule, avaient été saisis dans le cadre d'affaires criminelles. Il n'est pas rare que la police réutilise ce type de véhicules, surtout les marques et modèles les plus récents.

 

La Nissan GT-R semble être un modèle du début des années 2010 qui est arrivé avant le remaniement de 2017. Elle embarque le V6 biturbo de 3,8 litres de Nissan, une boîte automatique à double embrayage à six rapports et une transmission intégrale. La puissance du moteur dépend de l'année, mais la voiture devrait produire entre 492 chevaux 588 Newton-mètres de couple et 552 chevaux et 628 Nm. Quoi qu'il en soit, la GT-R est connue pour ses accélérations fulgurantes, avec un 0 à 100 km/h en à peine plus de 3 secondes. 

Au cours des dix dernières années, la Garde nationale républicaine portugaise a contribué à la livraison de 2836 organes en parcourant plus d'un demi-million de kilomètres. La Garde postera la GT-R à Lisbonne et à Porto, où elle contribuera à sauver des vies. 

Pour rappel, en Italie, c'est la Lamborghini Huracan qui joue ce rôle de "transporteuse" d'organes, quand elle n'est pas en mission sur le bord des autoroutes à traquer ses congénères en excès de vitesse...