Un rêve qui ne s'est jamais réalisé.

Du plaisir au volant et une faible consommation de carburant, c'est de cette manière que VW a présenté le concept BlueSport au North American International Auto Show 2009 à Detroit. Selon Martin Winterkorn, PDG de VW, le roadster devait offrir "une dynamique de conduite pure en combinaison avec la philosophie d'efficacité typique de Volkswagen".

L'idée d'un roadster au format de la Mazda MX-5 trottait dans la tête de VW depuis un certain temps déjà. L'étude "Concept R", dotée d'un moteur central V6, a été présentée au salon IAA 2003. Mais revenons au concept BlueSport. Il mesurait 3,99 mètres de long, 1,75 mètre de large et 1,26 mètre de haut. Son empattement était de 2,43 mètres.

Au cours de sa conception, l'accent a été mis sur la légèreté, de sorte que la voiture de sport à moteur central ne pèse que 1200 kg. Ce faible poids a entre autres été obtenu grâce à la capote en tissu de seulement 27 kg et à l'utilisation d'aluminium. Ce concept se devait d'être pratique, ainsi, l'espace de chargement est de 70 L à l'arrière et de 112 L à l'avant. 

VW Concept BlueSport (2009)

Derrière les deux sièges du concept BlueSport, on retrouvait un moteur diesel TDI de 180 ch. À partir de 1750 tr/min, le moteur de deux litres délivrait son couple maximal de 350 Nm. La puissance était transmise aux roues arrière par une transmission à double embrayage à six vitesses. Les vitesses étaient changées automatiquement ou en utilisant les boutons disposés sur le volant.

La voiture de sport réclame 6,6 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. La vitesse maximale était de 226 km/h. Sa consommation en carburant de seulement 4,3 L/100 km et les faibles émissions de 113 gCO2/km ont entre autres été rendues possibles grâce à un mode Eco.

Ainsi, le concept BlueSport devrait économiser jusqu'à 0,2 L/100 km en ville. Grâce à un réservoir de 50 L, son autonomie était de plus de 1000 km, selon VW

VW Concept BlueSport (2009)

La capote était située derrière les sièges équipés d'arceaux de sécurité et était actionnée à la main. L'intérieur était définitivement technologique, l'écran tactile était bien visible : Il était situé dans la console centrale entre les sièges. On retrouvait aussi une molette pour actionner la transmission à double embrayage.

Au-dessus de l'écran tactile se trouvaient trois grands cadrans d'un système de climatisation à deux zones. Ils étaient également assez futuristes : si vous les tourniez vers la gauche dans le sens "plus froid", l'affichage devenait de plus en plus bleu. Si les températures devenaient plus élevées, la couleur passait au rouge vif.

Pourquoi le concept n'a-t-il pas été produit en série ? Il y a probablement de nombreuses raisons à cela. Bien sûr, le roadster aurait pu être introduit chez d'autres marques du groupe, mais cela ne s'est jamais réalisé (Audi avait son TT).

Galerie: VW BlueSport Concept (2009)