La 928 est l'une des Porsche les plus mal-aimées de l'histoire ? Vraiment ? Effectivement, ce ne sont pas les Porsche qui suscitent le plus d'enthousiasme aux enchères, les prix étant compris, en fonction des versions, aux alentours de 17 000 euros. Néanmoins, le modèle que nous vous présentons aujourd'hui n'est pas une 928 ordinaire, puisqu'il s'agit de la voiture utilisée par Tom Cruise dans le film Risky Business sorti en 1983.

La voiture a trouvé preneur lors de la vente aux enchères Barrett-Jackson à Houston, au Texas, contre la modique somme de 1 980 000 dollars, soit un peu plus de 1,6 million d'euros. Le prix de vente atteint pour cette Porsche 928 de 1979 est, selon la maison d'enchères, un record mondial pour ce modèle.

Porsche 928 1979 de Risky Business

Un modèle utilisé personnellement par Tom Cruise

Le coupé allemand était la star de l'événement, où l'ensemble des véhicules vendus a rapporté quelque 37,5 millions de dollars (31,7 millions d'euros). Selon Barrett-Jackson, la vente aux enchères de Houston fut l'une des meilleures pour la maison d'enchères, avec un taux de vente de 100 % et 34 records mondiaux atteints.

En plus d'être apparue dans les salles obscures, cette 928 est aussi la voiture utilisée par Tom Cruise pour qu'il apprenne à conduire avec une boîte manuelle. Le modèle en question n'est pas celui qui termine sa course au fond du lac Michigan, mais l'un des trois véhicules conduits pendant le tournage, et plus précisément l'un des deux modèles ayant pris part à la scène de course-poursuite.

Porsche 928 1979 de Risky Business

Choisie pour son originalité

Le scénariste et réalisateur du film Risky Business, Paul Brickman, a choisi la Porsche 928 car il estimait que la 911 était "trop ordinaire" par rapport à la 928. La voiture avait, à l'origine, une carrosserie peinte en vert, qui fut ensuite repeinte en marron clair pour le film. Une fois sa carrière cinématographique terminée, cette 928 a été vendue et a intégré une collection privée.

La maison de vente aux enchères Barrett-Jackson n'a pas révélé l'identité de l'acheteur, qui a sûrement dû créer la surprise, puisque les estimations de la maison d'enchères n'étaient pas si élevées. Peut-être était-ce vraiment le prix à payer pour s'offrir un petit morceau de l'histoire d'Hollywood dans son garage ?

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!