Se promener dans Google Maps, c'est l'assurance de faire des découvertes des plus insolites. Et quand ce ne sont pas des îles mystérieuses qui sont prises pour des bases militaires secrètes, parfois c'est directement dans la rue que l'on fait des découvertes surprenantes. À l'image de cette voiture qui est garée au même endroit depuis bien avant l'invention de Google Maps. Et alors que Google n'avait même pas été imaginé !

Direction le nord de l'Italie et la petite ville de Conegliano, en Vénétie. La ville fait le buzz depuis quelques jours sur les internets car c'est bien là que se trouve une Lancia qui n'a pas bougé depuis bien longtemps. 47 ans pour être plus précis. Et elle est toujours au même endroit. De quoi vous faire enrager sur la dernière fois que votre voiture, pour 5 petites minutes au mauvais endroit, a été enlevée par la fourrière !

Lancia à Conegliano

En réalité cette voiture est devenue un véritable symbole de la ville, certains habitants interrogés par le journal italien Il Gazzettino n'hésitant pas à dire que "le véritable monument de la ville de Cima n'est pas le château, ni la fontaine de Neptune, ni le couvent de San Francesco, ni le palais Sarcinelli" mais cette Lancia. À telle point que des touristes passent même voir cette Lancia Fulvia de 1970 gris, dans son jus. 

D'ailleurs, on peut largement voir les affres du temps sur sa carrosserie, et la bouger de sa place de toujours ne serait sans doute pas chose aisée. Mais alors à qui appartient cette voiture ?

Lancia à Conegliano

Toujours d'après le quotidien italien, cette Lancia Fulvia est celle d'Angelo Fregolent, qui a aujourd'hui 94 ans. Jusqu'en 2019, il tenait le magasin de journaux devant lequel la voiture est garée et au-dessus duquel il habite. "J'ai tenu le kiosque à journaux en bas de ma maison pendant 40 ans avec ma chère épouse, Bertilla Modolo, de dix ans ma cadette. La voiture date de 1970 et c'est un héritage. Lorsque j'ai ouvert l'entreprise, j'étais heureux de l'avoir garée devant, car je déchargeais les journaux dans le coffre et les rentrais ensuite".

Malheureusement la voiture a été déplacée il y a peu, fin octobre, pour une refonte du trottoir. Angelo a consenti à laisser sa voiture être déplacée mais demandant à ce qu'elle ne soit pas laissée comme une épave. C'est même le contraire qui pourrait se produire : l'histoire ayant ému tout le pays, la voiture pourrait être rénovée pour être exposée comme un véritable monument de la ville