Seules 15 McLaren Sabre ont été fabriquées (toutes pour les États-Unis) et chacune a été soigneusement personnalisée pour son propriétaire. Chacune de ces hypercars est donc véritablement unique au monde, et cet exemplaire qui est mis en vente à Barrett-Jackson en est un très bon exemple. Et il pourrait valoir une petite fortune !

Une McLaren caméléon

La Sabre est basée sur la Senna, mais 70 % de ses composants sont uniques. Développée par la division Special Operations de McLaren, l'hypercar présente des formes clairement inspirées du sport automobile, comme les feux arrière verticaux intégrés à l'énorme aileron, qui rappellent une voiture LMP.

McLaren Sabre Pacific Colour Stream

De nombreuses autres caractéristiques sont également issues du monde de la course, notamment le diffuseur actif (une première chez McLaren) qui augmente la force d'appui arrière pour améliorer les performances sur piste.

McLaren Sabre Pacific Colour Stream

Cet exemplaire est doté de la palette de couleurs unique Pacific Colour Stream qui semble changer de couleur en fonction de l'angle de vue de la voiture. Ainsi, la Sabre devient bleu, violet ou rose en fonction de la lumière ambiante et des reflets.

Extrême en termes de performances et de prix

La McLaren Sabre est le modèle biplace le plus rapide jamais produit par la société britannique. L'hypercar utilise un moteur V8 de 4 litres produisant 824 ch et 800 Nm de couple pour atteindre une vitesse de pointe de 350 km/h. La légendaire F1 et la Speedtail, tout aussi extrême, atteignent des chiffres plus élevés, mais disposent de trois places.

Outre les photos de la voiture, Barrett-Jackson publie également le coût à l'état neuf, la consommation de carburant (6,8 km/l, pour mémoire) et la liste complète des options de la McLaren. Dès sa sortie de l'usine de Woking, la Sabre coûtait 3,79 millions de dollars (environ 3,3 millions d'euros). Il y a de fortes chances qu'un exemplaire d'occasion puisse même valoir encore un peu plus ! 

Galerie: McLaren Sabre Pacific Colour Stream