À quelques jour du grand chassé-croisé des vacances d'été 2022 entre juilletistes et aoûtiens, Michel-Édouard Leclerc a décidé de frapper fort en reconduisant son opération de carburant à prix coûtant du 28 au 30 juillet prochain.

C'est en effet au micro de France Info ce lundi 25 juillet au matin que le président du comité stratégique des centres Leclerc a fait l'annonce que dans les jours à venir, du jeudi 28 au samedi 30 juillet 2022, toutes les stations essence des centres E.Leclerc proposeraient les carburants à prix coûtant. Comment ? Tout simplement en sacrifiant pendant ces jours là les marges sur les pleins de carburant

Si c'est une manière de faire face à l'envolée des prix de l'essence et du diesel et faire baisser le prix pour les consommateurs, c'est aussi une belle opération de communication qui devrait faire venir dans les stations E.Leclerc de nombreux automobilistes intéressés par l'opération. D'ailleurs le patron ne s'y trompe, estimant que cela devrait augmenter d'environ 30 % la consommation durant ces jours là. 

Si cette opération fait écho aux précédentes du même genre, déjà réalisées par Leclerc en février dernier, mais aussi en novembre 2021, il se pourrait qu'il s'agisse d'une des dernières du genre. Voire même la dernière. Et la raison est simple : il s'agit d'une publicité pour les carburants fossiles et une disposition de la Loi Climat qui devrait être adoptée le 22 août prochain a justement pour but d'interdire cette publicité pour les énergies fossiles. 

Et Michel-Édouard Leclerc d'expliquer : "Notre enseigne demande la suspension provisoire de l'interdiction de la publicité sur les carburants jusqu’à ce que les prix à la pompe redescendent durablement. Si nous n'avons plus le droit d'informer les consommateurs de la mise en place d'opération sur les carburants, ils ne sauront pas qu'elles existent et n'en profiteront pas… elles n'existeront plus !"