Certains prototypes anticipent les voitures de série et présentent donc une esthétique plutôt conventionnelle, mais nous savons que les marques ont également l'habitude de présenter des concepts futuristes, comme Ford et le concept que nous allons vous présenter.

Lors du salon de l'automobile de Détroit de 1996, Ford a présenté le Ford Synergy Concept 2010, un prototype qui essayait d'imaginer le design des voitures de 2010. Bien qu'il n'ait jamais été mis en production, un bon nombre de ses équipements ont atterri à bord des véhicules de production.

Galerie: Ford Sinergy Concept 2010

Il s'agissait d'un véhicule expérimental créé par Ford dans le cadre d'un programme gouvernemental intitulé "Partenariat pour une nouvelle génération de véhicules", mené en collaboration avec les deux autres grands constructeurs américains de l'époque, General Motors et Chrysler.

L'objectif du programme PNGV était de réaliser une voiture de tourisme ayant une très faible consommation de carburant, de l'ordre de 3,0 litres aux 100 kilomètres. Cette étude a débouché non seulement sur le Sinergy Concept 2010, mais aussi sur les concepts GM Precept et Chrysler ESX-3.

Ford Sinergy Concept 2010 (1996)

Le Sinergy Concept 2010 s'est concentré sur l'efficacité aérodynamique, afin de minimiser la consommation de carburant. Elle a amélioré l'aérodynamisme des autres modèles GM de 40 % et sa carrosserie profilée a atteint un coefficient aérodynamique (Cx) de 0,20. En outre, la Sinergy ne pesait que 1 000 kilogrammes, soit beaucoup moins que les modèles Ford de l'époque, grâce, entre autres, à une construction monocoque en aluminium qui permettait de gagner 180 kilogrammes.

Sur le plan esthétique, elle se distinguait par ses formes curieuses, avec des passages de roues avant proéminent, des roues arrière arquées à moitié, des ouvertures de portes de type suicide, et un arrière en forme de goutte, dans le style des voitures Art déco des années 1920 et 1930.

Ford Sinergy Concept 2010 (1996)

Le plus intéressant est peut-être qu'il utilisait un système de propulsion hybride basé sur un petit moteur 1.0 L, capable de fonctionner avec différents carburants. Ce bloc alimente un générateur qui produit de l'électricité pour les moteurs électriques montés sur les roues. Il disposait également d'un système capable de récupérer l'énergie excédentaire du moteur ou du freinage, qui pouvait ensuite être utilisée pour l'accélération.

Enfin, le cockpit futuriste se distinguait par son volant à la forme curieuse, ses énormes pédales, son instrumentation de type affichage tête haute, ses différents écrans numériques et, surtout, l'absence de commandes et de boutons, toutes les fonctions du véhicule étant contrôlées par des commandes vocales, une technologie que l'on retrouve aujourd'hui dans les modèles de la firme américaine.

Galerie: Ford Sinergy Concept 2010