La Subaru XV devient "Crosstrek", et ce, partout dans le monde. La nouvelle génération du crossover japonais évolue légèrement en termes de design, mais les changements sont plus importants qu'il n'y paraît, puisque la voiture reçoit de nombreuses améliorations au niveau du châssis et de l'habitacle.

Toujours basé sur la plateforme Subaru Global Platform (SGP), le Crosstrek a fait un bref passage au Salon de Détroit avant de retourner dans son pays d'origine, où il sera commercialisé au cours de l'année 2023. À la suite de ses débuts au Japon, le Crosstrek posera ses roues en Amérique, mais aussi sur d'autres marchés, notamment européens.

Subaru Crosstrek (JDM) 2023

Une évolution plus qu'une révolution

Le constructeur japonais est reparti de la même base, mais en développant un nouveau châssis plus rigide et en utilisant les technologies déjà employées pour le Levorg et la nouvelle WRX. Selon Subaru, cette nouvelle architecture permet à la voiture d'être plus confortable et de mieux absorber les vibrations, l'un des principaux défauts de l'ancienne génération de XV.

detroit-auto-show

Suivez toute l'actualité sur le Salon de Détroit

Pour ce qui est de l'extérieur, le Crosstrek joue la carte de l'évolution une nouvelle fois, tout comme au niveau des dimensions, puisque le SUV japonais mesure 4,48 mètres de long (1,5 cm de plus que le modèle précédent), 1,80 mètre de large et 1,58 mètre de haut, tandis que l'empattement est toujours de 2,67 mètres. Le poids, quant à lui, oscille entre 1 540 et 1 620 kg selon les versions.

Subaru Crosstrek (JDM) 2023
Subaru Crosstrek (JDM) 2023
Subaru Crosstrek (JDM) 2023

De nouvelles technologies et de nouveaux moteurs

L'habitacle du XV a été entièrement redessiné et intègre de nouveaux sièges et une sellerie de meilleure qualité, ainsi qu'une série de matériaux insonorisants pour améliorer le confort acoustique, notamment sur les longs trajets. Au centre, nous retrouvons un système d'info-divertissement avec un écran vertical de 11,6 pouces, tandis que le combiné d'instrumentation oscille entre le modernisme et le conservatisme, avec un mélange de compteurs analogiques et numériques.

Le Subaru Crosstrek est équipé de la dernière évolution du système EyeSight qui emploie deux caméras pour analyser l'environnement autour de la voiture et contrôler plusieurs dispositifs tels que le régulateur de vitesse adaptatif, le maintien dans la voie et l'alerte de redémarrage à un feu rouge ou dans les embouteillages.

Concernant les motorisations, Subaru est resté un peu plus évasif. La firme japonaise s'est contentée de préciser que la version dédiée au marché japonais sera dotée d'une transmission intégrale et sera équipée d'un moteur boxer hybride avec un moteur essence quatre cylindres 2,0 litres atmosphérique étayé d'une chaîne de traction électrique. Il s'agira sûrement d'une évolution de la version micro-hybride e-Boxer de 150 ch déjà présente sous le capot du XV.

Galerie: Subaru Crosstrek (2023)