L’équipe Red Bull Racing a toutes les raisons de se satisfaire de son excellent début de saison 2023 : l’équipe basée à Milton Keynes (Royaume-Uni) est repartie avec le maximum de points de la manche qui s’est tenue ce week-end, en Arabie Saoudite.

Ce second doublé consécutif, matérialisé par la victoire de Sergio Pérez devant Max Verstappen, fait que l’équipe voit ses deux pilotes caracoler en tête du championnat du monde des pilotes, et dispose déjà d’un beau matelas d’avance sur les équipes les plus proches mathématiquement, Mercedes et Aston Martin (déjà relégués à 49 points de Red Bull).

Pourtant, l’un des protagonistes peinait à se réjouir, hier soir, après l’arrivée. Deuxième au drapeau à damier, Max Verstappen avait pourtant de quoi se réjouir, ayant pris le départ depuis une distante quinzième position, après avoir rencontré des problèmes de fiabilité lors de la séance de qualifications de la veille. Mais le Champion du monde en titre peinait à voir ce beau sauvetage de points comme quelque chose de suffisamment positif au terme d’un week-end où il aurait dû, selon lui, aisément signer la pole position et la victoire en course.

Verstappen est conscient du fait que la Red Bull est l’auto la plus véloce du plateau cette saison et que la bataille pour la couronne mondiale ne se joue certainement déjà plus contre des pilotes d’autres écuries, tels que Lewis Hamilton (Mercedes), Charles Leclerc (Ferrari) ou encore Fernando Alonso (Aston Martin), mais bien contre son propre équipier, revenu en 2023 avec la ferme intention de se battre au volant d’une voiture semblant mieux convenir à son style de pilotage que celle de la saison précédente. Si Verstappen a montré avoir la main sur celui-ci d’un point de vue purement chronométrique pendant ce week-end saoudien, le Néerlandais sait qu’il convient avant tout de ne pas manquer les opportunités du dimanche après-midi, au moment où sont distribués les points.

La prochaine manche de la saison 2023 de Formule 1 se tiendra en Australie, sur le tracé de l’Albert Park, à Melbourne. Red Bull y est de nouveau attendue comme l’équipe à battre, comme en témoigne la réaction de Lewis Hamilton : "Je n'ai jamais vu une voiture aussi rapide. Je pense que lorsque nous étions rapides [Mercedes, pendant sa période de domination, ndlr], nous ne l'étions pas à ce point. Je pense que c'est la voiture la plus rapide que j'aie jamais vue, surtout par rapport aux autres."

Plus d'actualité F1, ici.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!