La conférence sur les résultats du troisième trimestre 2023 de Tesla a été un peu étrange, du moins par rapport aux conférences précédentes, ce qui a rendu les analystes inquiets concernant le constructeur de véhicules électriques basé à Austin, au Texas.

Au cours de la conférence, le PDG Elon Musk a déclaré, de manière inhabituelle, qu'il souhaitait tempérer les attentes concernant la production du Cybertruck, ajoutant qu'il serait extrêmement difficile de sortir le pick-up des chaînes de montage en raison de ses technologies avancées. "Nous avons creusé notre propre tombe avec le Cybertruck", a-t-il ensuite plaisanté.

Un autre point, qui est passé presque inaperçu, concerne les progrès de la fonctionnalité Full Self-Driving (conduite autonome). "Il est évident que par le passé, j'ai été trop optimiste à ce sujet", a déclaré Musk, en faisant référence à l'avancement du FSD. Ces propos contrastent avec la majorité des déclarations du PDG sur le système avancé d'aide à la conduite, dont il vante généralement la capacité à diriger un véhicule électrique de manière autonome.

Dans ce contexte, l'analyste financier et YouTuber Kevin Paffrath, qui possède la chaîne Meet Kevin, également investisseur chez Tesla, a évoqué pour Yahoo Finance les coulisses de la conférence et n'a pas mâché ses mots, la qualifiant d'"épouvantable".

"[Musk] était presque en larmes. Il a fait preuve d'un manque total de leadership. Tesla est une entreprise sans direction en ce moment et c'est épouvantable. Et c'est une gifle pour tout le monde. Il ne s'agit pas seulement des actionnaires mais aussi des autres dirigeants qui sont encore en poste et des plus de 100 000 employés de Tesla. Il est pathétique qu'un dirigeant pleure sur l'économie au lieu d'élaborer un plan."

Ceci étant dit, Tesla a toujours des marges de plus de 16%, les meilleures du marché, ce que l'analyste n'oublie pas de mentionner.

"Sur chaque 100 dollars qu'ils gagnent, 16,30 dollars sont un bénéfice brut, battant tous les autres fabricants américains de véhicules électriques et même les constructeurs automobiles traditionnels."

Lors de cette même conférence, Musk a déclaré que le futur Cybertruck, qui a été retardé à plusieurs reprises, avait été réservé par plus d'un million de personnes et qu'un rythme de production de 250 000 unités par an serait atteint, mais que cela ne se produirait pas avant 2025. Selon Tesla, les premières livraisons débuteront le 30 novembre.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!