Ringbrothers, un préparateur automobile basé dans le Wisconsin, apporte souvent au Salon SEMA certaines des réalisations les plus intéressantes, et il ne déçoit pas cette année en présentant en avant-première trois restomods à l'occasion de cet événement. Il s'agit d'une Rolls-Royce Silver Cloud II de 1961 appelée Paramount, d'une Ford Mustang Convertible de 1965 appelée Uncaged et d'une Dodge Charger de 1969 appelée Tusk.

Galerie: 1961 Rolls-Royce Silver Cloud II Paramount par Ringbrothers

Ringbrothers se concentre généralement sur la création de restomods à partir de muscle cars classiques. La Rolls-Royce Silver Cloud II est donc une réalisation très intrigante. La berline de luxe semble en grande partie conservée, à l'exception des badges usinés sur mesure et des jantes de 18 pouces avec des enjoliveurs centraux à nivellement automatique. Cependant, une grande surprise se cache sous le capot, car Ringbrothers a installé un V8 LT4 suralimenté de 6,2 litres développant 640 chevaux. Les cache-soupapes personnalisés portent le nom de la Rolls-Royce. Une boîte de vitesses automatique Bowler Tru-Street à 10 rapports et un arbre de transmission en fibre de carbone gèrent la puissance du moteur.

Cette Silver Cloud II repose sur un châssis personnalisé avec des longerons en acier caissonné de calibre 10. La suspension révisée comprend des amortisseurs Fox RS SV et une configuration arrière à quatre barres. L'intérieur conserve un aspect similaire à celui de la voiture d'origine, mais Ringbrothers y ajoute un pavillon étoilé avec plus de 1 000 LED, à l'instar de ce que Rolls-Royce propose sur ses produits actuels.

Une incroyable Mustang

Galerie: 1965 Ford Mustang Convertible Uncaged par Ringbrothers

La Ford Mustang Convertible 1965 de Ringbrothers semble en grande partie d'origine, mais les enjoliveurs de roues sont en fait les seuls éléments d'usine restants dans ce modèle Uncaged. Les modifications comprennent l'élargissement de la carrosserie et l'intégration du pare-chocs avant dans le bouclier. Sous la carrosserie, on trouve une monocoque personnalisée. La puissance provient d'un moteur Ford Performance V8 Coyote de 5,0 litres qui développe 460 ch. La boîte de vitesses est une boîte automatique à 10 rapports.

Une Charger de 1000 Ch

Galerie: 1969 Dodge Charger Tusk par Ringbrothers

Enfin, Ringbrothers utilise une Dodge Charger de 1969 et y ajoute un moteur Hellephant suralimenté de 7,0 litres sous le capot. Ce gros moteur développe une puissance de 1 000 ch. Le moteur est placé plus en arrière, contre une cloison pare-feu personnalisée, afin d'améliorer la répartition du poids du muscle car. La puissance est transmise aux roues arrière par l'intermédiaire d'une boîte manuelle Bowler Tremec à six rapports et d'un arbre de transmission en fibre de carbone.

Ringbrothers fabrique de nombreuses pièces sur mesure pour Tusk. Il y a un capot en deux parties en fibre de carbone avec une paire d'écopes orientées vers l'arrière. Le bouclier avant et l'aileron de menton sont également uniques. À l'arrière, les embouts des panneaux de custode sont rallongés. La carrosserie est habillée de la couleur "Black to the Future" de BASF Glasurit, et des fioritures dorées dévoilent une touche colorée.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!