Nous avons tous cru un instant que le futur B-SUV d'Alfa Romeo s'appellerait Brenner. Un teaser l'a même confirmé. Pourtant, ce ne sera pas le cas, la marque ayant officiellement annoncé que le plus petit de ses SUV s'appellerait Alfa Romeo Milano.

Le nom a été choisi pour rendre hommage à la ville qui a vu naître la marque en 1910 et dont le logo contient deux symboles qui la lient à la capitale lombarde : la croix et le biscione. Le communiqué de presse s'accompagne de la publication de la première image officielle du petit SUV Alfa, qui viendra ainsi étoffer la gamme actuellement composée du Stelvio et du Tonale. Dommage, cependant, qu'une bâche recouvre l'ensemble.

Pour le voir sans camouflage, il faudra attendre avril 2024, pour la première mondiale. Devinez où ?

Alfa Romeo Milano, ce que nous savons

Le nom du B-SUV était l'une des pièces fondamentales qui manquaient pour définir l'identité du nouveau modèle du Biscione. Maintenant que nous savons qu'il s'appellera Alfa Romeo Milano, nous pouvons commencer à dresser une carte d'identité assez complète.

Les dimensions : le petit SUV Alfa mesurera environ 4 mètres de long, comme ses "cousins" Jeep Avenger et Fiat 600, avec lesquels il partagera également la plateforme.

La mécanique : l'Alfa Romeo Milano sera basé sur le CMP d'origine PSA, conçu pour accueillir des motorisations électriques et thermiques.

Alfa Romeo Milano teaser

Alfa Romeo Milano teaser

Les moteurs : l'Alfa Romeo Milano sera la première voiture 100% électrique du constructeur italien, premier pas vers l'abandon total des moteurs à essence et diesel, prévu pour 2027. Selon toute vraisemblance, le moteur électrique de 156 ch des Avenger et 600 (ainsi que d'autres petites Stellantis telles que les Peugeot 208 et 2008, l'Opel Corsa et la nouvelle Lancia Ypsilon) permettra au Milano zéro émission, alimentée par 54 kWh, d'atteindre une autonomie d'environ 400 km.

Ensuite, il y aura le 1.2 turbo essence mild hybrid de 136 ch. Des moteurs plus puissants pourraient arriver dans le futur, qui sait s'ils seront accompagnés du symbole Quadrifoglio.

Le style : pour définir les lignes du petit SUV Alfa Romeo, nous nous sommes appuyés sur des photos espion publiées il y a quelques temps, sur lesquelles nous avons construit notre rendu exclusif. Le nez aura le Scudetto classique d'Alfa, avec des groupes de lumières développés horizontalement de chaque côté sur deux niveaux. Un look sportif et très différent de celui de la Giulia, du Stelvio et du Tonale.

Quand il arrivera : comme mentionné plus haut, l'Alfa Romeo Milano fera ses débuts en avril 2024 à Milan même. Le Salone del Mobile se tiendra le même mois. Qui sait si les deux événements coïncideront. 

Photo - Alfa Romeo B-SUV, le rendu de Motor1.com

Alfa Romeo Milano, notre rendu

Il ne manque plus que l'intérieur du Milano, bien que dans ce cas on s'attende à un décor inspiré en partie de celui de l'Avenger et de la 600, avec un grand écran central d'infodivertissement, une instrumentation numérique et beaucoup d'espace à bord.

Le futur en hommage au passé

Le nom de la capitale milanaise n'est pas une nouveauté pour un modèle Alfa. Lors de son arrivée aux États-Unis, l'Alfa Romeo 75 avait été rebaptisée Alfa Romeo Milano, donnant ainsi une touche italienne supplémentaire au premier modèle de la marque exporté de l'autre côté de l'Atlantique.

Galerie: Futur crossover d'Alfa Romeo - rendu de Motor1.com