Mazda a construit sa dernière voiture de sport à moteur rotatif en 2012, lorsque la RX-8 Spirit R, réservée aux JDM, a été abandonnée. Cependant, ce n'est qu'en 2018 que l'équipe de développement en charge du moteur rotatif a été dissoute. L'année dernière, le moteur rotatif a fait son retour en tant que moteur à prolongateur d'autonomie dans le MX-30 afin de résoudre les problèmes d'autonomie préoccupants qui ont affecté le petit crossover.

S'exprimant au Salon de l'auto de Tokyo 2024, le président-directeur général de Mazda, Katsuhiro Moro, a pris tout le monde par surprise en annonçant la création, le 1er février, d'une équipe d'ingénieurs dédiée au développement des moteurs rotatifs. Avant de faire part de cette grande nouvelle, il a exprimé sa gratitude pour les excellents commentaires reçus par la société Zoom-Zoom à la suite du dévoilement de l'étonnant concept Iconic SP.

Mazda Iconic SP Concept

Le patron de Mazda a laissé entendre que le coupé avec ses hautes performances allait bel et bien voir le jour : "Je suis très heureux et profondément touché par tout le soutien et les encouragements que j'ai reçu pour le concept de voiture de sport compacte. Je voudrais profiter de cette occasion pour tous vous remercier. Grâce à vos encouragements, nous lançons le 1er février un groupe de développement de moteurs rotatifs afin de nous rapprocher de ce rêve."

"Afin de relever les défis de l'ère de la neutralité carbone, les ingénieurs spécialisés dans les moteurs rotatifs qui ont acquis une large perspective technique qui transcende les limites des types de moteurs et de la technologie de pointe des moteurs à combustion interne, et qui ont été formés en tant qu'utilisateurs du développement basé sur les modèles, vont se réunir. Ce n'est pas facile, mais j'espère que nous pourrons faire un pas en avant vers un nouveau chapitre de défis insatiables".

Pour comprendre pourquoi nous sommes si enthousiastes à propos de cette voiture, une bonne partie du discours de Katsuhiro Moro a été consacrée à l'Iconic SP. Il a insisté sur le fait que son moteur rotatif se comporte comme un générateur au lieu d'entraîner les roues. Certaines des caractéristiques techniques déjà connues sont apparues à l'écran lors de la conférence de presse : 164,5 pouces (4180 millimètres) de long, 72,8 pouces (1850 mm) de large et 45,2 pouces (1150 mm) de haut, avec un empattement de 101,9 pouces (2590 mm) et un poids à vide de 3 196 livres (1450 kilogrammes).

Le patron de Mazda l'a qualifiée de voiture de sport compacte à deux rotors, dotée d'une puissance de 365 chevaux et de performances "de premier ordre", comparant même l'Iconic SP à une Porsche 911. Il a ajouté que ce superbe coupé est assez grand pour accueillir deux personnes et leurs bagages. Vous rentrerez chez vous "le sourire aux lèvres", sans les "inconvénients" d'une voiture de sport électrique qui pourrait vous rendre anxieux quant à l'autonomie.

Auparavant, le designer en chef Masashi Nakayama avait déclaré que le concept "pourrait facilement être réduit à des proportions similaires à celles de la Miata", laissant entendre qu'il n'y aurait pas de contraintes d'emballage. Nous savons également que le moteur à combustion a été développé pour fonctionner non seulement à l'essence, mais aussi à l'hydrogène, aux biocarburants et même au gaz de pétrole liquéfié (GPL).

Quant au nom du concept, Iconic SP est un nom délibérément vague pour éviter un lien direct avec le MX-5 et le défunt RX. Si une version de production voit le jour, la logique veut qu'elle ne soit pas commercialisée avant 2026, car, pour rappel, c'est en février 2024 que Mazda met en place une nouvelle équipe chargée des moteurs rotatifs.

À voir sur Motorsport.tv