L'électromobilité continue de gagner du terrain dans le secteur automobile. En 2023, un quart des véhicules vendus en France sont alimentés par une prise électrique, que ce soit en tant que modèles entièrement électriques ou en tant qu'hybrides rechargeables, établissant ainsi un nouveau record. Les voitures entièrement électriques ont constitué 16,8% des nouvelles immatriculations, tandis que les hybrides rechargeables ont représenté 9,2% des véhicules mis en circulation. Pendant ce temps, les motorisations essence ont maintenu leur stabilité, représentant plus d'un tiers des véhicules nouvellement immatriculés, mais le point majeur de ce rapport est que la part des véhicules diesel vendue en 2023 a continué de baisser.

L'année 2024 sera-t-elle l'année de la voiture électrique ?

L'achat d'une voiture électrique en 2024 offre de nombreux avantages écologiques et économiques, le tout pour aller vers une mobilité plus durable et la transition vers des modes de transport respectueux de l'environnement. Un constructeur comme Hyundai croit dur comme fer à l'avenir de l'électrique dans le domaine de l'automobile et propose donc une gamme 100 % électrique.

Sur le plan écologique, les voitures électriques présentent une alternative plus durable aux véhicules traditionnels fonctionnant à l'essence ou au diesel. Leur principal avantage réside dans le fait qu'elles ne produisent pas d'émissions directes pendant leur utilisation, contribuant ainsi à réduire la pollution atmosphérique et les émissions de gaz à effet de serre. En optant pour une voiture électrique, les conducteurs contribuent à atténuer les impacts négatifs sur la qualité de l'air et à lutter contre le changement climatique.

Avec la transition vers les énergies renouvelables, telles que l'énergie solaire et éolienne, la charge des véhicules électriques devient de plus en plus respectueuse de l'environnement. Cela permet d'aborder les préoccupations liées à la pollution de l'air et de l'eau, ainsi qu'à la dégradation de l'écosystème, en réduisant la demande de ressources non renouvelables.

Sur le plan économique, l'achat d'une voiture électrique peut également présenter des avantages significatifs. Bien que le coût initial puisse être plus élevé que celui des voitures traditionnelles, les propriétaires bénéficient souvent d'avantages fiscaux et de subventions gouvernementales destinées à encourager l'adoption de véhicules électriques. De plus, les coûts d'exploitation d'une voiture électrique sont généralement inférieurs à ceux des véhicules à essence, en raison de la réduction des coûts liés au carburant, à l'entretien et aux réparations.

Les propriétaires de voitures électriques peuvent également profiter de tarifs de recharge réduits, notamment pendant les heures creuses, ce qui contribue à optimiser le coût total d'utilisation global. De plus, l'amélioration continue de la technologie des batteries réduit les coûts de remplacement de celles-ci, renforçant ainsi l'attrait économique de ces voitures.

Par ailleurs, l'achat d'une voiture électrique contribue à stimuler l'innovation et la croissance économique dans le secteur des véhicules électriques. L'industrie automobile évolue rapidement pour répondre à la demande croissante de voitures électriques, créant ainsi des emplois dans la conception, la fabrication et la maintenance de ces véhicules. Les investissements dans la recherche et le développement liés aux technologies propres sont également encouragés, favorisant l'émergence de solutions plus efficaces sur le plan énergétique et écologique.

En outre, l'achat de voitures électriques peut contribuer à la réduction de la dépendance économique à l'égard des importations de pétrole. En investissant dans des véhicules électriques, les pays peuvent diversifier leur approvisionnement énergétique et réduire leur vulnérabilité aux fluctuations des prix du pétrole sur les marchés internationaux.

Un aspect économique important réside dans la diminution de la facture énergétique nationale. Les voitures électriques offrent la possibilité de stocker et d'utiliser l'électricité de manière plus efficace, participant ainsi à une gestion plus intelligente et plus durable des ressources énergétiques et donc de moins gaspiller. Cela peut se traduire par une meilleure résilience des réseaux électriques et une réduction des coûts associés à l'infrastructure énergétique.

En conclusion, acheter une voiture électrique en 2024 représente un choix écologique et économique judicieux. En contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, à la préservation de la qualité de l'air et à la promotion de l'innovation économique, les voitures électriques sont devenues une option attrayante pour les consommateurs soucieux de l'environnement et à la recherche de solutions économiques durables dans le domaine de la mobilité.

Qui sont les leaders de l'électrique ?

Si l'offre est aujourd'hui très large, sachez que la compétition entre les deux principaux fabricants de véhicules entièrement électriques, Tesla et BYD, a pris un tournant significatif lors du dernier trimestre de 2023. Les deux entreprises étaient déjà étroitement positionnées l'une par rapport à l'autre au cours du troisième trimestre. Tesla a distribué 484 507 véhicules entièrement électriques, démontrant une augmentation de 20% par rapport à l'année précédente. Bien que cela établisse un nouveau record, ces chiffres ne parviennent pas à surpasser BYD, qui connaît actuellement une croissance soutenue. La société chinoise a commercialisé environ 526 409 voitures entièrement électriques, affichant une hausse significative de 60% par rapport à l'année précédente.