Tesla travaille d'arrache-pied sur ce qui sera la véritable voiture révolutionnaire. La Model 2, également connue sous le nom de "Tesla à 25 000 euros" ou de "bébé Tesla", devrait arriver en 2025 et, même si l'entreprise s'efforce de maintenir un certain degré de secret à son sujet, elle fournit souvent, directement ou indirectement, une foule d'informations qui nous permettent d'ajouter une pièce de plus à un puzzle qui sera achevé dans environ un an.

Mais que savons-nous de la Tesla Model 2 à ce jour ? Essayons de faire le point sur cette voiture avec laquelle l'entreprise va introduire une nouvelle plateforme, de nouvelles batteries, de nouvelles technologies et avec laquelle, surtout, elle va tenter d'augmenter significativement les volumes de vente pour atteindre 20 millions de voitures par an en 2030.

Berline ou crossover ?

Commençons par le look. Au départ, on pensait qu'il s'agissait d'une sorte de Model 3 plus courte avec une carrosserie à hayon, mais on a ensuite émis l'hypothèse que le hayon pourrait prendre la forme carrée du Cybertruck, bien sûr à une échelle plus petite. À l'heure actuelle, il règne une grande incertitude à ce sujet. Certains prototypes repérés de loin et à grand renfort de camouflage font pencher pour la première hypothèse, mais le style, bien que lié à des concepts plus traditionnels que ceux montrés par le célèbre pick-up électrique, pourrait aussi introduire de nouveaux éléments forts.

Tesla Model 2, il render di Motor1.com

La Tesla Model 2 dans le rendu de Motor1 inspiré du Cybertruck

L'apparence, à vrai dire, est l'une des choses qui nous intéressent le moins au sujet de la future Tesla Model 2, dont il n'est pas exclu qu'elle prenne à terme l'allure d'un crossover (Elon Musk l'a dit en janvier 2024). Le succès sera toutefois décrété par d'autres facteurs. Outre le prix, bien sûr, il y aura l'autonomie, les performances, la vitesse de charge, la technologie, les logiciels, etc. Entrons dans les détails.

Une toute nouvelle plateforme

Tesla a été clair sur un point. La Model 2 sera construite sur une nouvelle plateforme. Les ingénieurs sont déjà au travail et dans un état de développement avancé. Cette plateforme, connue pour l'instant sous le nom de " Project Redwood", sera véritablement innovante.

Elle bénéficiera d'une méthode de production révolutionnaire, appelée "Unboxed process", et sera toujours fabriquée en moulant de grandes pièces de carrosserie en une seule fois grâce à l'adoption de la Giga Press italienne. En effet, on pense qu'un seul moulage pourrait être utilisé, reflétant en grande partie ce qui se passe avec les modèles moulés sous pression.

Tesla Giga Press a Shangai

L'arrière de la carrosserie du Model Y produit à Shanghai

Au moins 400 km d'autonomie

La plateforme de la Model 2, qui devrait être la même que celle utilisée par le futur Robotaxi, sera équipée de différents types de batteries, qui auront toutes une fonction structurelle. On pense que les versions haut de gamme monteront des accumulateurs avec des cellules cylindriques 4680, mais, comme on l'a appris il y a quelques jours, elles seront également disponibles avec des accumulateurs différents.

CATL a notamment déclaré avoir conclu un partenariat stratégique avec le constructeur américain, précisément pour la fourniture de batteries à chimie lithium-fer-phosphate (LFP), qui permettront d'obtenir de bonnes performances (on parle d'une autonomie de 400 km) à des prix plus bas. Le géant chinois collaborera également avec Tesla sur le front de la recharge, en affinant les méthodes pour réduire les temps d'attente à la borne.

CATL al Salone di Shanghai

Cellules prismatiques LFP de CATL

Logiciels et conduite autonome

Le modèle le moins cher de la liste de Tesla n'est pas en reste sur le plan logiciel. Au contraire, grâce à la nouvelle plateforme, il offrira ce que l'entreprise a de mieux à proposer. Cela se devine au fait que le robotaxi sera également construit sur la même base, qui, par définition, doit être équipée d'une conduite autonome de niveau 5 afin d'effectuer des trajets sans conducteur à bord.

La Tesla Model 2 sera donc équipée de la dernière génération de conduite entièrement autonome, celle basée sur les réseaux neuronaux et l'intelligence artificielle. Comme d'habitude, le logiciel pourra être mis à jour à distance grâce à des versions OTA (over-the-air) qui affecteront à la fois les systèmes d'info-divertissement, le groupe motopropulseur et les systèmes de sécurité active.

La Tesla Model 2 en bref

  • Batteries : LFP et 4680
  • Autonomie : 400 km
  • Prix : 25 000 euros
  • Autres : équipée de FSD et de mises à jour OTA
Tesla Model 2 spy Gigaberlin

Une Tesla Model 2 photographiée à Berlin

Où sera-t-elle produite ?

Pour faire de gros chiffres, il faut utiliser beaucoup d'usines. La Tesla Model 2 sera initialement produite au Texas, à la Gigafactory d'Austin, où l'entreprise affinera les processus et les lignes. Une fois la bonne efficacité trouvée, la Model 2 sera également fabriquée à Berlin, après tout, c'est un modèle qui semble taillé pour l'Europe, et à Shanghai.

Mais les usines existantes ne suffiront pas. C'est pourquoi Tesla construit également une nouvelle Gigafactory au Mexique et est en pourparlers pour lancer la construction d'une autre nouvelle usine. Celle-ci pourrait être construite en Inde ou, en tout cas, dans un pays d'Asie du Sud-Est où, avec des coûts de production plus bas et des avantages fiscaux, l'entreprise pourrait trouver un emplacement idéal pour répondre à la demande croissante dans cette partie du monde.