Avec le lancement de la 992.2, Porsche a intégré plus d'équipements de série que jamais dans sa voiture de sport par excellence. Les phares Matrix LED et les roues arrière directrices sont désormais inclus dans la 911 de base. Et bien sûr, la Carrera GTS est équipée pour la première fois d'un système hybride. Toutefois, certains équipements ont été laissés de côté lors du changement d'année-modèle 2025.

Si la 911 a beaucoup évolué depuis son lancement au milieu des années 1960, toutes les générations avaient un point commun : un compte-tours analogique. Ce n'est plus le cas depuis que le modèle actualisé a perdu le cadran physique central. Porsche installe un combiné d'instruments entièrement numérique avec un écran incurvé de 12,6 pouces. Il est hautement configurable, avec sept designs d'écran au choix, dont un mode classique. Il imite la disposition de l'ancienne génération avec cinq indicateurs et un tachymètre central.

La Porsche 911 2025 se débarrasse d'une autre caractéristique emblématique : le traditionnel commutateur d'allumage a disparu. Il a été remplacé par un bouton de démarrage/arrêt, toujours situé à gauche du volant, comme sur les voitures de course d'antan. Cet emplacement fait référence à l'époque du Mans où les pilotes avaient une main sur le contact et l'autre sur le levier de vitesse pour s'élancer plus rapidement.

La boîte de vitesses manuelle est également absente, bien que temporaire. La 992.2 devrait toutefois retrouver sa pédale d'embrayage (peut-être pas au cours de l'année-modèle 2025). Sans cocher une case dans la liste des options, la dernière 911 n'a pas non plus de sièges arrière. Cela dit, Porsche les réinstallera sans frais supplémentaires. C'est très gentil de leur part.

Le configurateur est d'ores et déjà opérationnel, et vous pouvez l'utiliser ici.