Après avoir donné un coup de boost aux Q8 et SQ8 l'automne dernier, Audi complète maintenant la gamme en mettant à jour le RS Q8, haut de gamme. Le SUV propose une nouvelle version Performance pour faire écho à d'autres voitures portant le badge RS qui ont reçu un dérivé plus diabolique. Après les modèles à essence tels que les RS4, RS5, RS6 et RS7 Performance, voici le plus puissant de tous.

Le RS Q8 Performance atteint le sommet du tableau pour un modèle 100 % thermique venant d'Ingolstadt. Avec une puissance monstrueuse de 631 chevaux, cette voiture surpasse même la défunte R8 (c'est si triste à écrire) avec son moteur V10 atmosphérique. Le dernier SUV à transporter les quatre anneaux offre plus de 800 Nm de couple grâce à un V8 biturbo amélioré de 4,0 litres. C'est assez pour sprinter jusqu'à 100 km/h en seulement 3,6 secondes !

Le roi du Nürburgring ?

Le nouveau punch a aidé Audi à gagner près de six secondes du temps au tour du Nürburgring de l'ancienne RS Q8. Dans le même temps, le nouveau Performance devient le SUV de série le plus rapide de "l’Enfer Vert". Le pilote de course et de développement, Frank Stippler, a bouclé un tour de la Nordschleife en 7 minutes et 36,69 secondes pour détrôner la Porsche Cayenne Turbo GT (7:38,92), améliorant ainsi le record de plus de deux secondes.

Le même pilote a également récemment aidé Audi à remporter le titre de voiture compacte de série la plus rapide sur le célèbre circuit allemand avec la prochaine berline RS3 2025.

Audi va toujours vendre un RS Q8 ordinaire avec le V8 réduit à 591 ch, soit 40 ch de moins que le modèle Performance haut de gamme. Mais cela ne veut pas dire que le RS Q8 ordinaire est en reste puisqu'il fera le sprint en 3,8 secondes, soit seulement deux dixièmes de seconde de moins que la nouvelle variante. La vitesse de pointe est plafonnée électroniquement à 250 km/h mais le limiteur peut être desserré jusqu'à 280 ou 305 km/h selon votre choix.

Et à l'intérieur ?

Le duo dynamique hérite des changements de style que nous avons vu l'année dernière sur les Q8 et SQ8, mais il y a une calandre en nid d'abeille différente. Le motif s'étend sur les prises d'air élargies pour conférer aux modèles RS une apparence plus agressive. Conformément aux véhicules les plus sportifs d'Audi, des pointes ovales sont présentes à l'arrière. En parlant de cela, le modèle Performance bénéficie d'un nouvel échappement plus léger avec une contre-pression réduite et une bande sonore plus profonde. Un système d’échappement sport RS en option apporte encore plus de bruit.

Le RS Q8 est également doté de phares matriciels à LED et des feux de route laser tandis que les feux arrière OLED ont cinq signatures lumineuses personnalisables. Audi propose des roues de 23 pouces en or mat avec de gros pneus 295/35. Des freins en céramique sont disponibles moyennant un coût supplémentaire et sont livrés avec des disques de 440 mm à l'avant et de 370 mm à l'arrière. Un travail de peinture saisissant en "Or Sakhir" est proposé, aux côtés des nouveaux "Bleu Ascari" et "Rouge Chili". Des élargisseurs d'ailes auraient été les bienvenus, mais le groupe Volkswagen ne souhaite pas faire trop de concurrence envers  la Lamborghini Urus, plus chère, si vous recherchez le SUV performant ultime.

Ces modèles Q8 haut de gamme sont équipés de sièges sport perforés avec surpiqûres en nid d'abeille. Audi enveloppe le volant d'Alcantara et utilise de la microfibre provenant de bouteilles recyclées pour le sélecteur de vitesses et d'autres zones. Pour un plus grand confort, la suspension pneumatique adaptative est standard et peut ajuster la hauteur de caisse jusqu'à 9 cm. Il existe même une stabilisation "électromécanique" active du roulis et une direction des roues arrière.

Côté prix ça fait vraiment mal puisque l'Audi RS Q8 Performance sera vendu à 184 800 € France, sans oublier le malus à 60 000... Le prix de la version standard n'est pas connu pour le moment. En Europe, les carnets de commandes ouvrent le 27 juin.

Galerie: Audi RS Q8 (2024) et Audi RS Q8 performance (2024)