Les vieux breaks Mercedes comme celui que vous voyez ici sont emblématiques à plus d'un titre. Ils sont beaux, fiables et pratiques. Mais ils ne sont pas vraiment réputés pour leur vitesse en ligne droite, la plupart des modèles étant équipés de moteurs diesel sous-puissants (mais robustes) dès leur sortie d'usine. Celui-ci dispose d'un cylindre supplémentaire et d'un gros turbocompresseur. Et il peut atteindre 321 km/h.

Selon Engine Swap Depot, cette ancienne Mercedes 300TD de la génération W123 a vu son cinq cylindres en ligne diesel de 3,0 litres remplacé par un six cylindres en ligne Ford Barra de 4,0 litres turbocompressé. Les concepteurs de cette création, Valtonen Motorsport, basé en Finlande, ont associé le nouveau moteur à une boîte de vitesses automatique à huit rapports pour obtenir une vitesse maximale.

L'atelier de préparation a publié sur YouTube une courte vidéo montrant la voiture en train d'effectuer un essai au banc d'essais, avec des flammes sortant de l'échappement. La puissance n'est pas connue, car la vidéo brouille l'écran et on ne peut donc pas voir les résultats. Mais à en juger par ce qui se passe plus loin dans la vidéo, il est clair que cette voiture produit une quantité incroyable de puissance.

Après la vidéo du banc d'essai, on voit la Mercedes débouler sur la piste de l'aéroport de Halli, dans le sud de la Finlande. Bien qu'il n'y ait pas d'images embarquées, il est clair que cette voiture va très vite. M. Valtonen explique qu'il y a eu une certaine instabilité en fin de piste, mais que le parachute a permis de rétablir la situation dans la zone de freinage. Un parachute attaché à un break ne semble pas être une bonne idée, mais ici, ça marche.