Quand McLaren se lance dans le Grand Tourisme.

McLaren n'est pas du genre à suivre les normes. Qu'il s'agisse de l'emblématique supercar F1 des années 90 avec son siège central pour le pilote, comme dans les voitures de course, de la Senna plus récente et de ses vitres taillées en bas des portières, ou des ailerons arrière intégrés de la nouvelle Speedtail, le constructeur automobile britannique rompt régulièrement avec les conventions. 

La nouvelle McLaren GT (2020) ne fait pas exception. En tant que grande routière autoproclamée de la marque, la GT de 199'500 € remet en question le statu quo en renonçant aux caractéristiques traditionnelles de la catégorie, telles qu'un moteur monté à l'avant et quatre places assises, pour une configuration à moteur central. Et avec deux fois moins de sièges.

Structure cellulaire

La GT utilise une variante modifiée de la cellule en fibre de carbone qui équipe actuellement les modèles de la gamme Sports Series de McLaren (570S, 570GT, 600LT). Baptisée MonoCell II-T, la nouvelle configuration ajoute une structure arrière supérieure en fibre de carbone qui permet à la GT d'incorporer un plancher de chargement sous son hayon arrière. Avec 419 litres d'espace, le coffre surpasse celui de la Bentley Continental GT. Sans oublier que la McLaren a encore un coffre à l'avant de 150 litres. 

McLaren GT 2020: premier entraînement

Pour autant, ne jugez pas l'espace de chargement de la GT en fonction de son volume. Long et peu profond, la soute à bagages de la GT est moins pratique que des coffres même plus petits des GT concurrentes. Néanmoins, McLaren affirme que la GT peut embarquer un set de clubs de golf, ou deux paires de skis et de bottes, avec de la place pour les bagages. Il faudra juste faire preuve d'un peu d'ingéniosité pour y arriver. Les fans de Tetris seront avantagés ! 

2020 McLaren GT: First Drive

Sous le plancher de chargement de la GT se cache en réalité le tout dernier V8 de 4,0 litres à double turbocompresseur de McLaren (surnommé M840TE). Le moteur développe pas moins de 612 chevaux et 630 Nm de couple, qu'il transmet aux roues arrière par l'intermédiaire d'une transmission à double embrayage à sept rapports. Avec le contrôle de traction activé, McLaren affirme que la GT n'a besoin que de 3,1 secondes pour afficher 100 km/h, et atteind 320 km/h en pointe. De grandes prises d'air assez disgracieuses à l'arrière des portes canalisent l'air dans le compartiment moteur pour garder les choses au frais.

Grâce au flux d'air amené par ces évents, ainsi qu'aux effets d'absorption du bruit, des vibrations et des matériaux durs de la voiture, McLaren affirme que le plancher de ce coffre arrière ne dépasse jamais 40°C. Impressionnant, étant donné que le système d'échappement dépasse facilement les 500°C. Cela dit, le sac à dos de notre essayeur était plutôt chaud après quelques heures dans le hayon arrière de la GT. Mieux vaut donc y réfléchir à deux fois avant d'y mettre des appareils électroniques coûteux ou des choses qui pourraient fondre, comme du chocolat.

McLaren GT 2020: premier entraînement

Briser le cercle vicieux

Bien que la GT soit dorlotée selon les standards McLaren, elle n'est pas aussi choyée que les grandes voitures de grand tourisme plus traditionnelles comme la Bentley Continental GT ou l'Aston Martin DB11. Les repose-pieds de la McLaren sont étroits, son système d'infodivertissement à écran tactile de 7,0 pouces est délicat et - parfois - déroutant à utiliser (il disparaît aussi lorsqu'on le regarde avec des lunettes de soleil polarisées), et il n'y a pas une seule fonction de sécurité avancée à bord.

McLaren GT 2020: premier entraînement

Et oui, si vous voulez un régulateur de vitesse adaptatif, un freinage avant automatique, un avertisseur de changement de voie, une surveillance de l'angle mort, et ainsi de suite, alors vous allez être déçu. Il en va de même pour les sièges ventilés ou massants. Il est décevant que McLaren n'ait pas jugé bon d'offrir au moins ces fonctionnalités en option, étant donné les intentions de la GT en matière de grand tourisme. 

Heureusement, les angles morts sont limités grâce aux grandes vitres de la voiture, tandis que l'intérieur comprend des matériaux de haute qualité et un cuir somptueux. Avec un supplément de 8616 €, vous pouvez opter pour l'ensemble Pioneer, ou Luxe qui ajoute des sièges à commande électrique avec chauffage, une colonne de direction à réglage électrique, un éclairage intérieur ambiant, ainsi que des couleurs et une luminosité intérieures spécifiques à l'ensemble.

McLaren GT 2020: premier entraînement

Les deux packages comprennent également une zone de chargement doublée de SuperFabric, qui comporte de petites plaques de protection tissées dans le tissu pour éviter d'endommager le plancher du coffre. De plus, un ensemble Premium de 4992 € comprend un système pour relever l'avant pour franchir les ralentisseurs, obstacles et autres entrées de garage, des rétroviseurs extérieurs rabattables à commande électrique, un système audio Bowers & Wilkins à 12 haut-parleurs, une trappe arrière à commande électrique et un cache-bagage.

Sportive, mais confortable

Pour autant, la GT s'avère être une meilleure voiture de sport qu'une grande routière classique quand on la pousse sur les routes sinueuses proches de Castellane (04). Le moteur V8 qui souffre d'un manque de couple à bas régime et d'un important retard de turbo en ville s'anime lorsque l'aiguille titille la barre des 3 000 tr/min (où 95 % de son couple s'active) jusqu'à atteindre sa puissance maximale de 7 500 tr/min. La boîte de vitesses à double embrayage, qui - en mode automatique - se perd un peu dans les changements de vitesses, se transforme complètement en mode manuel, et chaque mouvement des épaisses palettes montées sur le volant émet un clic agréable, précédant un changement rapide et quasi immédiat du rapport. 

McLaren GT 2020: premier entraînement

Pendant ce temps, les amortisseurs adaptatifs contrôlent habilement les mouvements de la carrosserie sans pénaliser les occupants en mode Confort (ne vous inquiétez pas, il existe des modes Sport et Piste pour les plus masochistes). 

Si l'on tient compte de l'action de la pédale de frein façon voiture de course et de la direction assistée à assistance hydraulique, qui semble directement reliée aux pneus Pirelli P-Zero (20 pouces à l'avant et 21 pouces à l'arrière), la GT engage son conducteur comme aucune autre voiture de grand tourisme traditionnelle ne le fait aujourd'hui.

McLaren GT 2020: premier entraînement

Hélas, le V8 et les bruits d'échappement qui en découlent, sont un peu trop discrets pour ceux qui aiment les voitures de sport. Même avec un échappement actif de série qui débouche les tuyaux lors de fortes accélérations en mode Confort (il reste ouvert en mode Sport et en mode Piste), la note d'échappement de la GT reste un peu trop domestiquée, même pour une voiture de grand tourisme de luxe. Et c'est pire de l'intérieur de l'habitacle, où le tourbillon des turbocompresseurs du moteur étouffe le chant de l'échappement. Ce qui peut-être résolu avec un échappement sport, en option.

La nouvelle McLaren GT poursuit la croisade du constructeur automobile britannique contre le statu quo. Alors que d'autres grandes voitures de grand tourisme dorlotent le conducteur, la GT offre une expérience de conduite immersive. Peut-être même un peu trop immersif pour ce segment. Quoi qu'il en soit, personne n'accusera McLaren de suivre la norme.

'

2020 McLaren GT

Motorisation V8 4.0 litres biturbo
Puissance 620 chevaux à 7500 tr/min
Couple maximum 630 Nm de 5500 à 6500 tr/min
Transmission Automatique à 7 rapports (double embrayage)
Type de transmission Propulsion
0-100 km/h 3,1 secondes
Vitesse maximum 320 km/h
Economie de carburant 11,9 l/100 km (mixte)
Poids 1530 kilos
Places 2
Volume de coffre 570 litres
Prix de base 199'500 €
Hauteur 1,21 mètres
Longueur 4,68 mètres
Largeur 2,04 mètres