Le 27 juin dernier, près de la petite ville de Balocco, Alfa Romeo nous a conviés dans son centre d'essais afin de découvrir et tester la dernière création électrique de la firme italienne. Comme à chaque fois, la sortie d'une nouvelle Alfa Romeo fait des émules, que l'on soit un véritable Alfiste ou non.

Les discussions naissent souvent autour de son look extérieur, de l'histoire qu'elle raconte, de sa puissance, mais celle que nous allons vous présenter aujourd'hui a même fait débat quant à son nom ! En effet, le gouvernement italien avait demandé à la firme, propriété de Stellantis, de changer la dénomination du modèle seulement quelques heures après sa présentation en avril dernier.

Exit l'appellation "Milan", voici l'Alfa Romeo Junior, mais pas n'importe laquelle, la version Veloce et ses 280 chevaux. Ce SUV tout électrique a pour but ultime de marier le fun et la polyvalence, une sacrée promesse. Pour cela, et pour la première fois, Alfa Romeo nous a ouvert les barrières de la totalité de sa piste de test routière ainsi que celles de sa piste de course. Nous avons donc eu tout le loisir de découvrir le comportement routier de la Junior Veloce, mais également de prendre au mot Alfa Romeo et de nous amuser à pousser ce SUV sportif plus près de ses véritables retranchements.

Un look extérieur entre tradition et renouveau

Une chose est sûre, elle ressemble bel et bien à une Alfa Romeo, et ce, malgré les nouveautés stylistiques adoptées par la firme italienne. L'Alfa Romeo Junior met en avant une toute nouvelle trilobe, avec une face avant qui peut être personnalisée avec le "biscione visconteo" ou avec l'inscription "Alfa Romeo", plus élégante selon nous. Pour ce qui est de la base, le SUV italien utilise une plateforme bien connue au sein du Groupe Stellantis, utilisée par la Jeep Avenger ou la Fiat 600. Le plus petit SUV d'Alfa Romeo se positionne "en dessous" de l'Alfa Romeo Tonale avec une longueur de 4,17 mètres (35 cm de moins que la Tonale), une hauteur de 1,50 mètre et une largeur de 1,78 mètre.

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - la face avant

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - la face avant

Alfa Romeo Junior Veloce 2024
Alfa Romeo Junior Veloce 2024
Alfa Romeo Junior Veloce 2024

Alfa Romeo Junior Veloce 2024

Vous remarquerez également que le logo a quitté la calandre pour trouver sa place sur le capot. Ce dernier abandonne la couleur et passe au gris et noir. Sous la ligne du capot, on trouve de tout nouveaux optiques, dont la forme rappelle celle de ses devancières, tout en se modernisant. Ses feux à LED Matrix, un bon point pour l'Alfa Romeo Junior, reprennent le style de la Tonale et du Stelvio. À l'arrière du SUV italien, on retrouve une bande intégrant les optiques, la caméra de recul et traversant de part en part la voiture en plongeant à ses extrémités. Cette signature lumineuse surplombe une très belle inscription "Alfa Romeo", lettrage qui vient remplacer le logo présent sur les anciens modèles. Une bande rouge vient trouver sa place dans le parechoc arrière, rendant cette partie en plastique moins imposante.

De profil, on ne peut pas louper ces énormes jantes qui viennent trancher avec une ligne simple, mais efficace. Ces dernières laissent l'œil se poser sur des freins eux aussi tournés vers un look sportif. Alfa Romeo a choisi pour la Junior des freins avant 280VELOCE avec des disques ventilés de 380 mm et des étriers monoblocs à quatre pistons. Ils offrent une puissance de freinage de 1,12 G, ce qui correspond à 33 mètres de distance de freinage pour passer de 100 km/h à 0. Parmi les véhicules mis à notre disposition lors de cette journée d'essais, nous avons pu découvrir des modèles rouge "Brera", noir "Tortona" ou blanc "Sempione", toutes avec un toit noir. Notre regard s'est rapidement porté sur le SUV arborant la couleur rouge "Brera", couleur historique de la firme italienne. D'autres versions "Navigli Blue-Teal", "Arese Steel", et "Scala Ivory", restent encore à découvrir.

Un intérieur soigné, pratique et sportif

La première chose qui saute aux yeux lorsque vous ouvrez la portière de cette Alfa Romeo, c'est une impression d'espace, et ce alors que la voiture mesure moins de 4,20 mètres de long. La seconde, ce sont les sièges Sabelt du conducteur et du passager, très enveloppants, recouverts d'alcantara et de cuir. On notera la présence du logo sur l'appuie-tête. Une fois installé dans votre baquet (oui c'est l'impression que ça donne), vous ferez face à un volant à trois branches de petite taille. On retrouve sur ce dernier certaines commandes telles que le limiteur de vitesse, la commande du volume de la radio ou de vos appels. Enfin le tableau de bord comporte lui aussi plusieurs commandes physiques comme les commandes de climatisation, le sélecteur de transmission et les modes de conduite.

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - les sièges Sabelt

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - les sièges Sabelt

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - le tableau de bord

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - le tableau de bord

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - le coffre

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - le coffre

Le conducteur retrouvera face à lui un écran TFT entièrement numérique de 10,25 pouces au centre ainsi lui permettant d'accéder aux données de la voiture et aux informations concernant les systèmes de conduite et la vitesse. De plus, à sa droite, il pourra disposer d'un écran tactile de 10,25 pouces, disposé au centre de la planche de bord et orienté vers lui, développé pour une interaction intuitive avec toutes les fonctions, qui peuvent être personnalisées par un simple et rapide glisser-déposer. Le logiciel d'infodivertissement a une logique utilisateur structurée en menus et en widgets qui agissent comme des raccourcis. En termes de technologie, on retrouve de série la connexion sans fil pour Apple CarPlay et Android Auto, la suite Alfa Connected Services, le système audio avec quatre haut-parleurs et deux ports USB à l'avant.

Enfin, concernant le rangement, le coffre offre une capacité minimale de 400 litres. La surprise se trouve sous le capot avant et plus précisément sur le moteur électrique. En effet, on y trouve un compartiment de charge, une première pour une voiture électrique du groupe Stellantis.

Un SUV résolument sportif

Ce qui est évident, c'est que la direction est plus directe que celle des autres voitures de la même catégorie. Le rapport de démultiplication est de 14,6:1 alors que celle de la Tonale a un rapport de 13,6:1. Plus ce chiffre est bas, plus la direction est directe et de fait, plus elle est précise. La version mise à notre disposition était également équipée d'une suspension abaissée de 2,5 cm ainsi que de barres antiroulis avant et arrière plus grandes. Elles permettent de trouver un équilibre entre le sous-virage et le survirage, améliorant ainsi la maniabilité, l'agilité et la précision que ce soit en mode sport, mais aussi lorsque vous conduisez sans utiliser les 280 chevaux de la Junior.

En parlant de puissance, la Veloce est en fait plus puissante que ce qui avait été annoncé lors de la présentation de la Junior. En effet, à l'époque il était question de 240 ch contre les 280 ch du modèle testé (précisément, la puissance annoncée est de 207 kW, soit 282 ch). Le couple s'élève à 345 Nm et la voiture est une traction avant (moteur électrique synchrone à aimants permanents relié aux roues avant) équipée d'un différentiel mécanique à glissement limité Torsen, une chose rare pour une voiture électrique. Tout cela lui permet donc d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,9 secondes et d'atteindre une vitesse maximum de 200 km/h. Pour ce qui est de l'autonomie, elle est estimée par Alfa Romeo à 410 km.

Alfa Romeo Junior Veloce 2024
Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - Essai routier - Photo
Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - Essai routier - Photo

On retrouve sur la Junior Veloce, trois modes de conduite. Le mode "Dynamic" offre une puissance et un couple maximal, qui accroît la réactivité de la direction et des pédales, et réduit l'intervention de l'ESP. De plus, le freinage purement mécanique renforce la sensation sportive. En mode "Natural", la puissance et la vitesse sont limitées, et l'ESP intervient davantage pour économiser l'énergie et réduire la consommation quotidienne, tout en maintenant de bonnes performances. Le mode "Advanced Efficiency" réduit le couple à 300 Nm pour maximiser l'efficacité énergétique. Enfin, le bouton "B-mode" permet une régénération accrue à chaque relâchement de l'accélérateur, transférant la charge vers l'essieu avant pour améliorer l'adhérence et l'autonomie.

Une prise en main rapide et simple

Une fois installé dans le siège Sabelt côté conducteur, vous sentez bel et bien que vous n'êtes pas dans n'importe quel SUV et que vous allez faire corps avec la voiture. Le ton est rapidement donné et il vous tarde de voir ce que cette Alfa Romeo cache sous le capot. Ce qui est appréciable dans la Junior, c'est cette impression que tout a été bien pensé. En effet, l'interface du véhicule est simple à prendre en main, les commandes physiques sont bien placées et on ne perd pas la route de vue lorsque que l'on cherche la commande pour changer de mode de conduite ou pour baisser l'intensité de la climatisation. De plus, la signature sonore du véhicule est sobre et élégante. Oui, vous êtes dans une voiture électrique, mais pas dans un vaisseau spatial produisant des sons artificiels tout droit sortis d'un film de science-fiction.

Dès les premiers mètres, on remarque que la direction est particulièrement agréable. Là encore on sent qu'Alfa Romeo a pensé son petit SUV pour la ville et pas seulement pour le côté sportif. Les manœuvres sont faciles et l'on ne ressent pas les 4,20 mètres du véhicule. La visibilité à bord de la Junior est plutôt bonne et l'on ne se retrouve pas gêné par d'éventuels angles morts.

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - Essai routier - Photo
Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - Essai routier - Photo
Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - Essai routier - Photo

C'est donc sur la piste de Balocco, dans sa version "Langhe", que la Junior Veloce nous a montré de quoi elle était capable. Cette piste n'a rien à envier au célèbre Nürburgring puisqu'elle mesure plus de 20 kilomètres et compte pas moins de 110 virages! Ce tracé comporte des routes vallonées, des virages rapides ou en épingles, de grandes montées et descentes tout en empruntant plusieurs enrobés. Nous avons opté pour le mode de conduite "Natural" sur cette première partie de route et la voiture s'est parfaitement comportée. Dès que l'on relève le pied de l'accélérateur, la voiture se recharge sans pour autant couper l'élan du véhicule. Après avoir effectué plusieurs kilomètres, nous avons décidé de tester le mode de conduite le plus conservateur, appelé "Advanced Efficiency". Ce dernier réduit le couple du véhicule sans que cela ne se ressente de trop. Le frein moteur est plus important et vous permet d'enchainer les virages sans toucher à la pédale de frein. Là encore, Alfa Romeo a réussi son coup puisque l'on s'habitue en seulement quelques secondes à ce mode de conduite. Ceux qui n'ont encore jamais touché à un véhicule électrique ne seront pas perdus et trouveront assez rapidement leurs marques dans la Junior. Malgré les 280 chevaux annoncés, la voiture n'est en rien intimidante et donne plutôt une impression de sérénité et de facilité. Si le SUV sportif d'Alfa Romeo a parfaitement répondu à nos attentes sur route, la Junior s'est toutefois montrée un peu raide au moment de passer des pavés ou des nids de poule.

Et si on l'emmenait en track day ?

Elle n'a bien évidemment pas été faite pour la piste, mais son poids de seulement 1560 kilos fait que cette Alfa Romeo se montre joueuse sur circuit, encourageant son conducteur à pousser virage après virage, tour après tour et bien évidemment à passer en mode "Dynamic". Ce qui était déjà mis en lumière sur la route et qui s'est révélé redoutable sur piste, c'est l'efficacité du nouveau différentiel antidérapant TorSen "D". Il assure un comportement linéaire et un contrôle total de la trajectoire, faisant presque disparaitre le sous-virage. Il vous sera difficile, voire presque impossible, de mettre cette Junior Veloce en défaut. Grâce à la puissance et au couple élevés, le moteur électrique atteint un pic de 15'200 tr/min et le couple maximum est constamment compris entre 250 et 4'875 tr/min.

Après avoir joué avec la puissance électrique de la Junior, il faudra bien évidemment passer par la case "'recharge". Cette dernière est très simple. Il faut moins de 30 minutes pour recharger les batteries de 10 à 80 % sur des stations de recharge rapide à courant continu de 100 kW. La Junior 280 Veloce est équipée d'un système exclusif de navigation connectée (EV Routing) pour accéder à plus de 600 000 bornes de recharge (le plus grand réseau de recharge d'Europe), de l'E-Card de charge exclusive Free2move, et d'une Wallbox de série.

Alfa Romeo Junior Veloce 2024

Alfa Romeo Junior Veloce 2024 

Nous avons clairement été séduits par cette voiture qui casse les codes du SUV et de l'électrique. On sent bien la sportivité dans cette version Veloce de la Junior, sans pour autant qu'elle ne délaisse l'utilité et le confort du SUV. La prise en main du véhicule est simple et l'on trouve rapidement ses marques. Alors que de nombreuses voitures équipées de mode "Sport" ou "Dynamic" vous encouragent finalement à passer en "Confort" ou "Efficiency", de son côté la Junior Veloce, vous donnera envie de rester en mode de conduite "Dynamic".

Un prix qui pourrait faire la différence

Cet essai initial s'est déroulé à Balocco avant l'homologation de l'Alfa Romeo Junior Veloce. Elle se distingue comme le modèle le plus puissant, sportif et équipé de la gamme, laquelle inclut également une version de base et une version haut de gamme appelée "Speciale". Lors de la commande, les acheteurs pourront choisir entre un moteur hybride essence ou un moteur entièrement électrique (la Junior est la première Alfa Romeo proposée exclusivement en version électrique). Les prix démarrent à 29'900 euros pour la version hybride et à 39'500 euros pour la version électrique. La version "Speciale" coûte 2'000 euros de plus pour la même motorisation. Nous n'avons pas eu d'indication de prix pour la version Veloce, mais si le prix est raisonnable, alors cette version sportive de la Junior pourrait bel et bien être un grand succès pour Alfa Romeo ainsi que pour Stellantis.

Galerie: Alfa Romeo Junior Veloce 2024 - Essai routier

Alfa Romeo Junior Veloce 280 CV

Longueur 417 cm
Hauteur 150 cm
Poids 1590 kg
Volume de coffre 400 L
Motor Électrique synchrone avec aimants permanents
Transmission Rapport unique
Type de transmission Traction avant - différentiel mécanique autobloquant de type Torsen
Puissance 282 ch (207 kW)
Couple maximum 345 Nm à 250 - 6 000 tr/min
0-100 km/h 5,9 sec
Vitesse maximum 200 km/h
Batterie 54 kWh (51 kWh net) - 400 V
Distance en mode électrique 322 km - 334 km WLTP combinés
Type de charge AC 11 kW - DC 100 kW