La pauvre Rover 100 renaît de ses cendres malgré elle.

C'est désormais une habitude, chaque nouveauté passe entre les mains de l'organisme Euro NCAP. Celui-ci fête aujourd'hui les 20 ans de ses crash-test et publie pour l'occasion une vidéo nous permettant d'apprécier les progrès réalisés en matière de sécurité passive. La séquence compare en effet les performances d'une Rover 100 de 1997 à l'époque gratifiée d'une seule petite étoile à celles d'une moderne Honda Jazz de 2015, cette dernière ayant obtenu la note de 5 étoiles. Sans grande surprise, on découvre donc que le niveau de sécurité passive a sensiblement progressé ces dernières années, ces images spectaculaires illustrant cela à merveille.

Euro NCAP 20 ans
Euro NCAP 20 ans

Depuis 1997, Euro NCAP a testé 1800 voitures et publié les résultats de 630 modèles. L'organisme affirme également avoir dépensé 160 millions d'euros pour améliorer le niveau de sécurité global des voitures. Dans les faits, ces efforts auraient permis de sauver quelque 78'000 vies depuis 1997. "Nous sommes particulièrement fiers - après 20 ans d'innovations en matière de sécurité routière - de constater que le programme de tests de sécurité lancé par Euro NCAP a eu pour effet une amélioration considérable de la sécurité active et passive des voitures et, par transitivité, a permis à l'Europe d'atteindre le plus faible taux de mortalité routière au monde" affirme d'ailleurs Michiel van Ratingen, secrétaire général d'Euro NCAP.

En 1997, les exigences en matière de sécurité n'étaient évidemment pas les mêmes que celles observées aujourd'hui. La plupart des voitures se contentaient de performances assez médiocres, à l'image de la Rover 100 précitée, mais aussi de la Fiat Punto, de la Nissan Micra, de l'Opel Corsa ou de la Renault Clio, qui ne décrochaient alors que deux étoiles. Quelques mois plus tard, la Volvo S40 parvint néanmoins à recevoir une jolie note de 4 étoiles pour la protection des passagers.

Naturellement, l'Euro NCAP ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. De nouveaux tests seront mis en place dès l'année prochaine, visant cette à fois à mesurer la protection des cyclistes. D'une manière générale, les systèmes d'aide à la conduite seront également scrutés de près dans les années à venir.

Lire aussi:

20 ans Euro NCAP