Porsche va maintenant se concentrer sur la Formule E.

C'était dans l'air du temps, c'est maintenant officiel, Porsche vient d'annoncer son retrait de la catégorie LMP1. Le doute planait déjà lors de la dernière édition des 24 Heures du Mans, une décision devait être donnée à la fin du mois de juillet. C'est mercredi soir que le conseil d'administration du Groupe Volkswagen a approuvé le retrait de Porsche dans la catégorie reine en Endurance. Le constructeur allemand quittera la scène et rangera ses 919 Hybrid au musée dès la fin de la saison en cours.

Revenu en Endurance en 2014, Porsche n'avait pas tardé à revenir sur le devant de la scène en remportant notamment les trois dernières éditions des 24 Heures du Mans. Il faut dire que le budget était colossal, comme il est de rigueur pour pouvoir batailler en LMP1. Justement, ce retrait cache sans doute bien d'autres choses qu'un "simple" engagement en Formule E prévu pour 2019. Le Groupe Volkswagen se prépare certainement à payer les énormes amendes dues au dieselgate et coupe tout ce qui dépasse. Audi en a d'ailleurs déjà fait les frais en LMP1 il y a quelques mois.

Porsche 919 hybrid WEC
Porsche 919 hybrid WEC

Porsche restera toujours impliqué en WEC, mais via son programme usine en GTE. C'est d'ailleurs là que certains de ses pilotes vont peut-être trouvés refuge. En tout cas, les six pilotes engagés cette saison (Earl Bamber, Timo Bernhard, Brendon Hartley, Neel Jani, Nick Tandy et André Lotterer) ne vont certainement pas tous être recasés par Porsche et vont devoir s'atteler à trouver un nouveau team.

Inutile de vous dire qu'il s'agit d'un énième coup dur pour le WEC qui, en l'espace de quelques mois, a perdu Audi et Porsche. Toyota devrait donc être bien seul en catégorie LMP1 l'année prochaine, si les japonais ne revoient pas leurs plans eux aussi ! Le nouveau règlement présenté le mois dernier et effectif en 2020 devrait cependant redonner un peu d'allure à la catégorie reine et attirer de nouveaux constructeurs.

Lire aussi :

"Entrer en Formule E et réussir dans cette catégorie est une issue logique pour notre programme de voiture de route Mission E", justifie Michael Steiner, membre de la direction de Porsche. "La liberté grandissante pour ces développements technologiques rend la Formule E attractive pour nous. La Formule E est l'environnement de compétition ultime pour mener plus loin le développement haute performance de véhicules dans des domaines qui respectent l'environnement et qui sont efficients et viables."

Comme bon nombre de constructeurs donc, Porsche va s'engager à partir de 2019 en Formule E. Nous sommes curieux de voir comment le promoteur de la discipline va pouvoir gérer l'afflux des nouveaux participants. Avec maintenant Jaguar, DS, Renault, Audi, BMW, Mercedes et donc Porsche, la grille devrait être bien remplie, et les tracés bien trop petits.

Source: Motorsport.com

Porsche réfléchit à son engagement en WEC