Hugh Hefner est décédé à 91 ans ce mercredi. L'homme a fondé Playboy en 1953, en s'inspirant, ce que peu savent, du nom d'une marque automobile !

Le légendaire fondateur et rédacteur-en-chef du magazine Playboy, Hugh Hefner, est décédé mercredi à l'âge de 91 ans. Si "Hef" n'a jamais été un grand passionné d'automobile, il a croisé tout au long de sa vie, quelques-unes des plus belles voitures de l'Histoire. D'autant que le nom de son magazine est intimement lié à l'automobile, et plus particulièrement à un constructeur automobile aujourd'hui disparu. Retour sur cette petite histoire qui a fait la grande. 

Lire aussi:

La Playboy Automobile Company a été fondée au lendemain du deuxième conflit mondial, dans l'état de New York, à Buffalo. Bien que très éloignée des chiffres de production des constructeurs américains de l'époque, la petite marque va perdurer pendant quatre ans et produire une petite poignée de véhicules, jusqu'à sa disparition en 1951.

Au total, ce sont 97 voitures qui vont être produites entre 1947 et 1951. Le premier modèle de la gamme, le plus remarquable, étant la Continental. Sous le capot, on retrouve un moteur quatre cylindres de 40 chevaux, qui annonce une vitesse de pointe 120 km/h. Longue de 3,9 mètre, il s'agissait aux États-Unis d'une petite voiture. Pour le magazine, ce sera autre chose.

 

C'est en 1953 que le magazine Playboy va être fondé. Et c'est ici que le lien se fait. Le nom aurait été suggéré par un ancien employé de la Playboy Automobile Company auprès d'un ami de son fils qui voulait lancer son magazine. Cet ami, vous vous en doutez, se nommait Hugh Hefner.

Comme son homonyme automobile, le magazine visait un public plutôt masculin. C'était d'ailleurs l'une des premières marques mettant en avant le "men lifestyle", ce n'était pas seulement une question de jolies femmes ! Les voitures étaient donc partie intégrantes du magazine, en témoigne le prix Playmate of the Year, qui a été distribué à partir des années 1960.

La première Playmate de l'année fut Lisa Winters, à partir de 1953. Cependant, ce n'est qu'à partir de 1964 que les prix allaient de concert avec une voiture offerte. La première Playmate de l'année à recevoir une voiture en cette année 1964 fut Donna Michelle, qui se vit offrir une Ford Mustang rose claire, avec un super V8 298 sous le capot. Un cadeau qui allait de pair avec la sortie de la voiture dans les concession. Question de marketing, dira-t-on !

1964 Playmate Car Of The Year

Par la suite, le prix a continué a être décerné avec des voitures. Ainsi, on retrouve une Lamborghini Countach Roadster, offerte à India Allen en 1988, une Eagle Talon pour Julie Lynn Cialini en 1995. La plus récente gagnante du Playmate of the Year est Eugena Washington en 2016, qui est rentrée chez elle avec une Fiat 124 Spider. Autres voitures extraordinaires, la Shelby Series 1 de 1998, la Volvo P1800 de 1973, la Plymouth Barracuda de 1967, ou la plus classique Mazda 6 en 2009.

Playmate Of The Year Cars
Playmate Of The Year Cars
Playmate Of The Year Cars
Playmate Of The Year Cars

De son côté, Hugh Hefner était également connu pour sa collection de voiture. Le manoir Playboy était souvent photographié avec de superbes voitures devant, à l'image de la Mercedes 600 Pullman limousine de 1969. On a pu également y voir la première génération de Maserati Ghibli, la Mercedes 300 SL cabriolet, coupé, ou quelques fois, les deux !

Le prix Playmate of the Year, le prix automobile annuel du magazine, qui a vu des vainqueurs comme la Porsche 911 Carrera GTS en 2015 ou la Jaguar Type F en 2014, et l'importance du sponsoring de la marque dans le sport automobile, rappellent d'ailleurs que Hugh Hefner a eu une influence sur le milieu. 

Avec Jeff Perez.