Cinq étoiles, soit la note maximale.

Le DS 7 Crossback se veut à la fois premium et technologique. Il n'avait donc pas le droit de décevoir dans l'épreuve du crash-test. Et il n'a finalement pas failli, obtenant la note globale de cinq étoiles (sur cinq possibles). Le meilleur score est obtenu au chapitre protection des adultes (91%). Suivent ensuite les domaines de la protection des enfants (87%) et des aides à la sécurité (76%). Enfin, la note la plus faible du DS 7 Crossback concerne la protection des piétons (73%). 

DS 7 Crossback crash-test
DS 7 Crossback crash-test

Lire aussi :

Le SUV tricolore a prouvé que ses passagers, aussi bien jeunes qu'adultes, étaient correctement protégés lors des crash frontaux et latéraux de l'Euro NCAP. Les choses sont un poil plus nuancées en ce qui concerne la sécurité des piétons, en raison d'une protection médiocre au niveau de la base du pare-brise et des montants. Le freinage d'urgence automatique a en revanche bien fonctionné, quel que soit le cas de figure (évitement d'un obstacle type autre voiture ou d'un piéton). 

DS peut donc être rassuré, son DS 7 Crossback ne fera pas figure de mauvais élève (la note de cinq étoiles est un peu un minimum syndical aujourd'hui, surtout pour les modèles premium). Pour rappel, cette nouveauté capitale pour la jeune marque tricolore est vendue à partir de 31'200 euros. Elle sera plus tard proposée avec une motorisation hybride rechargeable de 300 ch.

Lire aussi :

 

DS 7 Crossback crash-test