De nouveaux moteurs sont proposés.

En Europe, nous connaissons la Ford Ka+ depuis l'année 2016. La citadine américaine est pourtant plus vieille qu'on ne le croit, puisqu'elle a débarqué sur le marché brésilien en 2014. Elle a donc plus de trois ans et bénéficie à ce titre d'un restylage.

Sur le plan esthétique, la Ka+ rafraîchie hérite d'une calandre trapézoïdale cerclée de chrome plus chic que celle de sa devancière. Elle dispose d'un bouclier avant redessiné recevant à ses extrémités deux décorations chromées en forme de C. Une nouvelle déclinaison Active aux faux airs de crossover fait son apparition. Surélevée de 23 mm, elle reçoit un accoutrement digne d'un SUV (protections en plastiques, barres de toit, calandre noire) et des jantes de 15 pouces. Des coloris spécifiques sont également proposés.

2018 Ford Ka+
2018 Ford Ka+

La planche de bord est désormais coiffée d'un écran tactile de 6,5 pouces compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Le système multimédia est de type SYNC 3. La Ka+ se veut donc plus moderne et peut à ce titre être équipée d'essuie-glaces et de phares automatiques. Il est également possible d'opter pour un pare-brise chauffant, des sièges avant chauffants, une climatisation automatique ou encore une aide au stationnement avec radars de recul.

2018 Ford Ka+

Notez par ailleurs que le démarrage de la citadine se fait par l'intermédiaire d'un bouton, et non plus d'une clef. En outre, le hayon est maintenant équipé d'un bouton d'ouverture.

Il y a enfin quelques évolutions d'ordre technique à mentionner. L'essence 1,2 litre Duratec disparaît au profit d'un trois cylindres Ti-VCT de même cylindrée, avec à la clef un peu plus de couple et des consommations en baisse de 4% (la puissance précise n'a pas été communiquée). Un diesel intègre également la palette de motorisations, en l'occurrence un TDCi de 95ch.

La Ka+ restylée arrivera en concession cet été. Ses tarifs n'ont pas encore été communiqués. 

Lire aussi :

 

Galerie: 2018 Ford Ka+