Une campagne de communication de la part du président philippin ?

Les Philippines font face à la corruption de certains douaniers. Dans cet archipel, il est interdit d'importer des voitures d'occasion, cela n'est autorisé que sous certaines conditions. Le président philippin, Rodrigo Duterte, est très dur avec les contrebandiers, et il n'hésite pas à saisir et à détruire leurs marchandises.

Cars Crushed In The Philippines

L'objectif du gouvernement est que la négociation de véhicules d'occasion reste locale. Toutes les voitures importées illégalement sont donc saisies et détruites sous le regard ébahi des spectateurs. Dernièrement, ce ne sont pas moins de 14 voitures de prestige qui ont été détruites devant des personnes haut placées ainsi que les médias. Les bulldozers ont écrasé l'ensemble des voitures et n'ont épargné aucune d'elles. C'est peut-être dur à regarder, mais aux Philippines, la règle c'est la règle !

Lire aussi:

On vous l'accorde, nous n'avons pas la même pitié pour toutes ces voitures. Mais nous regrettons fortement cette Porsche 911 GT3 rouge, cette BMW Alpina B12 ou encore, ce Mercedes-Benz Classe G à deux portes.

Nous ne comprenons pas tellement les agissements du gouvernement philippins. Peut-être qu'il serait plus judicieux de saisir ces voitures, de les revendre aux enchères, et d'utiliser cette somme pour renforcer les contrôles et l'arrestation des personnes-clés dans ces affaires. Le président philippin ne voit pas les choses de cet œil ; il préfère détruire purement et simplement les voitures et retransmettre les scènes à la télévision, afin que tous les citoyens sachent que la loi est appliquée aux Philippines.

Lire aussi: