Moteur turbo ou atmosphérique ?

En voici une qui commence à se faire sérieusement attendre. En effet, si tout le monde misait sur une présentation à l'occasion de la dernière édition du Salon de Genève, c'est raté, puisque Porsche n'a pas encore daigné présenter la version Spyder de son 718 Boxster et la version GT4 de son 718 Cayman par la même occasion. Pour le moment, il faut se contenter des nombreuses photos espion qui fleurissent un peu partout sur la toile.

Porsche 718 Boxster Spyder Spy Shots
Porsche 718 Boxster Spyder Spy Shots

À peine camouflée, elles devraient pourtant nous satisfaire puisqu'on y observe globalement tous les principaux traits de la voiture. On remarque des boucliers spécifiques, une hauteur de caisse encore rabaissée et une double sortie d'échappement centrale spécifique. À l'intérieur les changements ne devraient pas être drastiques par rapport à une version conventionnelle, on retrouvera bien évidemment tout un lot d'équipements réalisés en fibre de carbone et en Alcantara.

Lire aussi :

Non, ce qui fait réellement frémir la communauté Porsche c'est ce qui se cache sous le capot. À vrai dire, nous entendons tous les sons de cloche concernant sa motorisation. S'il y a encore quelques mois c'était le moteur flat-six 4,0 litres atmosphérique de la Porsche 911 type 991 GT3 qui semblait tenir la corde avec une version dégonflée à environ 400 chevaux, le vent a encore tourné il y a peu et de nombreux médias annoncent maintenant l'incorporation d'un moteur turbocompressé. Si c'est le cas, il s'agira du bloc flat-six 3,0 litres bi-turbo dont la puissance serait également d'environ 400 chevaux. C'est ce qui paraît aujourd'hui de plus plausible, d'autant plus que les échappements présents sur le prototype de nos photos espion correspondent à ceux des modèles équipés d'un turbo chez Porsche.

Photos : CarPix, Automedia

Galerie: Photos espion - Porsche 718 Boxster Spyder sur le Nürburgring