Les États-Unis divisés autour des émissions polluantes

La Californie a décidé de mener une fronde, conjointement avec 16 autres états, en portant plainte contre l'administration Trump qui veut assouplir de force les plafonds des émissions polluantes. La plainte concerne l'Agence fédérale de Protection de l'Environnement (EPA), qui veut revoir les normes et les allocations de budget votées par l'administration Obama, concernant la période entre 2022 et 2025.

Lire aussi :

"La Californie mène une coalition de 18 États pour poursuivre l'EPA afin de préserver les normes automobiles nationales d'émissions (polluantes) dans l'air", a déclaré Jerry Brown, gouverneur de la Californie. "Cette plainte représente 140 millions de gens qui veulent tout simplement des voitures plus propres et plus efficaces."

Cette plainte, initiée par la Californie au début du mois, s'étend désormais dans 17 états, ainsi que dans la capitale fédérale, Washington DC. Ces 17 états, dont certains comme la Californie et New York, font partie des plus peuplés, et représentent 43% du marché américain de l'automobile. Et Jerry Brown n'est pas le seul à s'élever contre ces changements, puisque d'autres représentants de la Californie se sont prononcés contre, à l'image de Xavier Becerra, ministre de la justice en Californie, ou Mary Nichols, présidente de la Commission californienne de la qualité de l'air.

Ces normes ont été adoptées en 2012 par le gouvernement de Barack Obama et prévoit, à l'horizon 2025, la réduction de la consommation à 4,32 l/100 km. Dans les textes, la loi veut allonger l'autonomie des véhicules à 54,5 miles par gallon de carburant, puisque c'est comme cela que le système américain calcule la consommation.

Vous aimerez aussi :

Décidé à rompre avec le gouvernement précédent, Donald Trump a remis de nombreuses choses en question, à commencer par les mesures pour l'environnement que les leaders démocrates avaient précédemment lancées sous forme d'un plan pour le climat. Malheureusement, la lutte pour le climat s'annonce rude aux États-Unis dans les prochains mois.