La marque a aussi enregistré 500 commandes pour le Kona electric.

Comme PSA, Hyundai dresse un bilan positif du Mondial de Paris 2018. Pour la première fois de son histoire, la marque sud-coréenne avait installé son stand dans le hall 1, là où se trouvent les constructeurs français. Cette visibilité accrue combinée à une gamme moderne dans l'ensemble lui a permis d'augmenter ses ventes quotidiennes de plus de 60% par rapport à la précédente édition. 

Sans donner le total, Hyundai précise que le Kona Electric a franchi le cap des 500 commandes, tandis que le Nexo – un modèle à hydrogène qui se fera rare sur nos routes – a enregistré une commande à particulier.

Hyundai se félicite du reste d'avoir d'avoir proposé une centaine d'essais par jour. Dans l'ensemble, le constructeur semble soutenir un salon pourtant décrié par d'autres, parlant de "fête automobile" demeurant "à la hauteur de sa réputation". Le Mondial devient il est vrai plus attrayant pour une marque de cet acabit depuis que de grands constructeurs généralistes le boudent.

Cette année, Hyundai a présenté au Mondial de Paris deux véhicules en avant-première : la i30 N en carrosserie Fastback et le showcar i30 N "Option N", lequel combinait tous les éléments de personnalisation que Hyundai proposera sur ce modèle. Des véhicules sportifs donc, qui prenaient place aux côtés du concept "Le Fil Rouge" déjà connu et des voitures vertes de la gamme (Nexo, Kona Electric et Ioniq).