520 millions de dollars pour la Gigafactory de Shanghai !

Outre la construction de ses deux Gigafactory aux États-Unis, Tesla a lancé sa première implantation hors du sol américain avec le démarrage de la construction d'une usine en Chine en début d'année. L'objectif de cette construction est de pouvoir fabriquer des Model 3, et bien sûr les autres modèles de sa gamme, directement en Chine, où le marché de l'électrique va devenir très juteux avec l'obligation d'un quota de voitures propres dans le pays.

Seulement, les échanges commerciaux avec les États-Unis sont en froid puisque Donald Trump a décidé de taxer de nombreux objets venus de Chine, qui a décidé de taxer à 40 % les produits américains en représailles. Plutôt que de vendre ses voitures hors de prix en Chine, Elon Musk a décidé d'aller s'implanter sur place, afin de pouvoir proposer des Tesla en Chine à un prix équivalent à celui pratiqué auprès des Américains.

Un consortium formé de quatre banques, l'Agricultural Bank of China, la China Construction Bank, l'Industrial and Commercial Bank of China et la Shanghai Pudong Development Bank, a autorisé à Tesla une ligne de crédit d'un montant de 520 millions de dollars, que la marque pourra utiliser "uniquement pour des dépenses liées à la construction et à la production de la Gigafactory Shanghai". Cette ligne de crédit est disponible jusqu'au 4 mars 2020, ce qui laisse un an à la marque pour sa construction. En une semaine, la marque a emprunté près de cinq millions de dollars.

Elon Musk vise une usine opérationnelle en milieu d'année 2019 à Shanghai, afin de pouvoir y construire la Model 3 en fin d'année et d'atteindre des gros volumes de production l'année prochaine. L'usine de 865 hectares a commencé à sortir de terre et marque un tournant dans l'histoire de l'automobile chinoise, puisque c'est la première fois qu'un constructeur est autorisé à construire une usine en Chine sans devoir s'associer avec une marque chinoise sous la forme d'un joint-venture. Les autres Gigafactory sont situées à Reno, dans le Nevada, où la Gigafactory 1 est déjà sortie de terre à 30 %, et à Buffalo dans l'État de New York. La quatrième est en projet et pourrait être construite à la frontière entre France et Allemagne.

'