Pour que vous puissiez mieux voir les évolutions, mettons la nouvelle et l'ancienne RS 6 Avant côte à côte.

La nouvelle Audi RS 6 Avant a enfin été révélée. La sportive a maintenant atteint sa quatrième génération, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle est encore plus agressive que sa devancière. D'un point de vue mécanique, elle fait un bond en avant avec l'introduction des quatre roues directrices et de l'hybridation légère.

Elle rejoindra les concessions au cours du premier trimestre 2020, les prix pour le marché français n'ont pas encore été annoncés. Pour l'instant, ses seules rivales sont la Porsche Panamera Turbo Sport Turismo et la Mercedes-AMG E 63 S Estate. Sera-t-elle en mesure de confirmer le succès de la génération précédente ? Nous le saurons dans quelques mois ou années, mais avant, voyons voir les différences entre les deux générations.

Une question de look

Audi RS 6 Avant (C8)
Audi RS 6 Avant (C7)

Le fait que la nouvelle RS 6 est bien plus agressive que l'ancienne est visible au premier regard. Certains éléments proviennent de ses sœurs Audi R8 (les prises d'air verticales sur les côtés du pare-chocs par exemple) et A7 Sportback (les feux).

La largeur augmente, et la calandre est plus basse et plus large - comme pour dévorer la route qui passe en dessous - incorporant les capteurs des systèmes de sécurité ADAS et la mince fente entre le capot et la calandre rappelle celle de la dernière A1 et la glorieuse Audi quattro. De plus, l'écriture dans la partie inférieure du pare-chocs disparaît.

Le V8 est maintenant couplé à un système hybride

Audi RS 6 Avant (C8)
Audi RS 6 Avant (C7)

Sous le capot, il y a toujours un V8 biturbo de 4,0 litres, mais maintenant, au lieu de produire 560 chevaux (605 dans la version Performance), il développe 600 chevaux. L'accélération de 0 à 100 km/h se fait en 3,6 secondes (contre 3,7 secondes pour l'Audi RS 6 Avant Performance de 2018) et la vitesse maximale atteint 305 km/h.

Cette quatrième génération, en plus d'augmenter sa puissance, introduit des éléments que nous n'avons jamais vus auparavant sur une RS. Pour soutenir le moteur, nous retrouvons un système hybride de 48 V qui aide à l'accélération et à réduire la consommation de carburant. De plus, 4 des 8 cylindres peuvent être désactivés. Les roues arrière sont directrices et la suspension sport est adaptative.

Les lignes font la différence

Audi RS 6 Avant (C8)
Audi RS 6 Avant (C7)

Le profil est la vue la moins changeante entre les deux générations si l'on considère que la longueur totale est pratiquement identique. Tous les panneaux de carrosserie sont neufs, mais la seule grande nouveauté en ce qui concerne la carrosserie est la nervure juste en dessous des poignées qui relie les énormes roues.

Et ici, les choses changent radicalement entre la nouvelle et l'ancienne RS 6 Avant. Nous avons maintenant des roues de 21" et des disques de frein en acier de 420 mm à l'avant et de 370 mm à l'arrière, mais en option, nous pouvons avoir des roues de 22" et des freins en carbone-céramique de 440 mm. Ce sont les plus grands freins sur le marché avec ceux du Lamborghini Urus et de la Bentley Continental.

Un arrière musclé

Audi RS 6 Avant (C8)
Audi RS 6 Avant (C7)

Comme pour la face avant, l'arrière de l'Audi RS 6 Avant est très musclé. Des nervures profondes coupent la voiture sous la plaque, créant un contraste visuel avec la ligne ondulée du diffuseur qui met en valeur les deux tuyaux d'échappement.

Selon le pack que vous choisirez, les finitions peuvent être en argent satiné (comme sur les photos), en noir ou en carbone. Les feux arrière sont entièrement nouveaux, ils sont à LED et affichent une cinématique étonnante lors de l'ouverture et de la fermeture de la voiture.

Tout change à l'intérieur

Audi RS 6 Avant (C7)
Audi RS 6 Avant (C8)

Mais c'est à l'intérieur que l'on remarque immédiatement les nombreuses différences entre les deux générations. La précédente commençait à accuser le poids des années, surtout si on la compare à la concurrence.

Comme pour les plus récentes des Audi, le centre de la console abrite les deux écrans du système d'infodivertissement MMI Plus, tandis que derrière le volant, le Virtual Cockpit de 10,25 pouces recueille toutes les informations dont le conducteur a besoin une fois installé. Toutes les touches physiques disparaissent, avec des surfaces planes noires qui, même si elles attirent inévitablement la poussière, rendent l'atmosphère élégante et raffinée.

Galerie: Audi RS 6 Avant - Nouvelle VS Ancienne