Il pourrait prendre la tête du Groupe Renault.

Après l'éviction de Thierry Bolloré, Renault recherche son nouveau directeur général. Selon nos informations, Luca de Meo, président de Seat, est le candidat idéal pour prendre les commandes du groupe français. Le Conseil d'administration de Renault s'est réuni pour faire le point sur la situation. Selon une source proche du dossier, Luca de Meo est "le candidat préféré du Conseil d'administration". 

Le mardi 7 janvier 2020, Seat a annoncé publiquement la démission de son président. Il est remplacé par le Vice-Président chargé des Finances, Carsten Isensee. Cela pourrait indiquer que l'ex-président du constructeur espagnol s'apprête à prendre son poste de PDG au sein du groupe Renault. Cela dit, et selon Seat, même si Luca de Meo a quitté son poste de président, il reste membre du Groupe Volkswagen "jusqu'à nouvel ordre". Selon des sources proches du dossier, les groupes Renault et Volkswagen discutent à propos de la clause de non-concurrence. 

L'Italien a rejoint le groupe allemand après être passé chez Renault, Toyota et Fiat. En 2009, il a été nommé directeur marketing de Volkswagen avant de travailler pour Audi puis Seat. L'homme de 52 ans possède 25 ans d'expérience dans l'automobile. Il a, entre autres, participé au redressement de Seat et au lancement de la nouvelle marque Cupra.

Depuis le départ de Thierry Bolloré, c'est la directrice financière du groupe, Clotilde Delbos, qui assure la direction par intérim. Elle fait partie des candidats au poste, mais il se dit que son profil est jugé trop 'financier'. Elle se serait déjà prononcée en défaveur du programme en Formule 1. Il y a un autre candidat, Patrick Koller, directeur de Faurecia, mais à 61 ans, celui-ci est jugé trop âgé pour le poste.

Source: SEAT