Une petite voiture plaisir pour un peu plus de 300 euros par mois, est-ce une bonne affaire ?

La Mazda MX-5 est sans nul doute la meilleure petite voiture plaisir pour le prix affiché. Pourtant, au regard de sa fiche technique, avec ses 132 chevaux sous le capot, rien ne présage des sensations venues d'ailleurs. Néanmoins, l'alliance entre ce petit moteur plein d'énergie, une boîte de vitesses bien étagée, un poids contenu, un toit rétractable et un châssis aux réglages impeccables, en font une auto prisée par de nombreux clients avides de voiture un tant soit peu sportive.

La France, qui est un marché pourtant peu propice à ce genre de voiture, est un marché plutôt porteur pour la MX-5, en témoignent les chiffres de l'an passé où il s'est écoulé sur l'année 1245 MX-5, soit une progression de 27,5 % par rapport à 2018. En écumant le site de Mazda pour notre rubrique, nous sommes tombés sur une offre de financement plutôt intéressante : la Mazda MX-5 ST à 329 euros par mois. Alors, bonne affaire ou pas ?

Quelle voiture pour ce prix là ?

Pour ce prix, vous aurez le droit à une Mazda MX-5 ST (c'est-à-dire avec le toit souple) avec le moteur quatre cylindres 1,5 litre Skyactiv-G développant 132 chevaux et associé à une boîte manuelle à six rapports. Mazda inclut dans la configuration la teinte "Soul Red Crystal" (en option à 900 euros), histoire de vous retrouver avec une couleur sympa et non pas un blanc commercial très moyen. Du côté de la finition, ce sera celle de base, c'est-à-dire la finition "Elégance" avec comme équipements de série, la climatisation manuelle, le régulateur et le limiteur de vitesse, les feux à LED, l'écran de sept pouces, des jantes de 16 pouces ou encore la sellerie tissu noir avec surpiqûres rouges.

Sous quelles conditions ?

Il s'agit d'une location longue durée sur 48 mois et 40'000 kilomètres maximum. Cela représente environ 816 kilomètres par mois, soit un peu moins de 30 kilomètres par jour. Pour cette offre, il faudra également verser un premier loyer de 3000 euros. L'offre ne contient pas de condition de reprise obligatoire. Celle-ci est valable jusqu'au 31 mars 2020 et pourrait être reconduite avec quelques ajustements si elle rencontre son petit succès. Le contrat comprend également la garantie et les trois premiers entretiens périodiques, hors pièces d'usure comme les pneumatiques par exemple. Vous n'aurez donc pas à vous soucier de cela durant vos quatre ans de location.

Combien ça coûte au final ?

Alors, bonne affaire ou pas ? Sur quatre ans, avec 47 loyers à 329 euros par mois et un premier apport de 3000 euros, cela représente 18'463 euros, soit environ 62 % du prix initial de la voiture, qui est de 29'600 euros, hors frais d'immatriculation. À partir du 1er mars 2020, il faudra également ajouter au premier apport de 3000 euros un malus de 150 euros, en raison de rejets de CO2 de 142 g/km selon le cycle WLTP. Si vous achetez votre voiture avant le 1er mars 2020, avec le barème NEDC 2.0, il faudra vous acquitter d'un malus de 1629 euros en raison de rejets de 138 g/km. Retrouvez les barèmes éligibles cette année en suivant ce lien.

N'oublions pas que cette offre est bien une location longue durée (LLD) et non une location avec option d'achat (LOA), vous n'aurez donc pas la possibilité de racheter votre voiture à la fin de votre contrat, ni même la possibilité de jouer sur le montant des mensualités en augmentant ou diminuant la valeur résiduelle, contrairement à la LOA. N'oubliez pas également qu'au moment de rendre la voiture, votre concessionnaire pourra vous facturer des frais de remise en état. Mazda le précise également dans son offre, un bon point en matière de transparence envers le client, ce qui n'est pas souvent le cas chez les autres constructeurs.

Les avantages de l'offre...

Il y a beaucoup d'avantages concernant cette offre, notamment la transparence de Mazda qui ne vous cache pas grand-chose et vous explique tout sur son site internet. Le prix de la location, tout comme l'apport, ne sont pas délirants pour une voiture qui s'affiche à pratiquement 30'000 euros. Pendant toute la durée de votre location, vous n'aurez absolument pas à vous soucier de l'entretien et de la garantie, tout est compris. L'offre est claire, nette et précise et ne devrait pas vous révéler de mauvaises surprises au moment de restituer la voiture.

... et ses inconvénients !

Comme d'habitude, c'est le kilométrage qui cloche. 40'000 kilomètres sur quatre ans, ce n'est pas forcément beaucoup, surtout si vous envisagez d'utiliser la voiture tous les jours. Si c'est une voiture uniquement destinée pour vos loisirs, les 40'000 kilomètres sur quatre ans sont donc largement suffisants. En revanche ce sont plutôt les loyers qui vont paraître prohibitifs puisque 329 euros par mois pour utiliser votre voiture quatre à cinq fois par mois, y a-t'il un véritable intérêt ? Tout dépendra donc de votre utilisation ou de vos moyens financiers, tout en sachant qu'une MX-5 est parfaitement utilisable au quotidien également.