Une compacte premium à moins de 300 euros par mois, l'offre semble alléchante. Mais est-ce vraiment une bonne affaire ?

Comme pour chaque petit modèle qui arrive en fin de vie ou qui devrait prochainement être restylé, Audi dévoile une série spéciale "Sport Limited" avec un rapport prix/équipements plutôt avantageux par rapport aux modèles traditionnels.

Comme ce fut le cas pour l'Audi Q2, qui sera bientôt restylé, l'Audi A3 actuelle a aussi le droit à sa version "Sport Limited", juste avant la révélation de sa nouvelle génération qui interviendra le 3 mars prochain à l'occasion du prochain Salon de Genève.

Nous avons d'ailleurs déjà pu prendre en main la nouvelle génération d'A3, dans sa version sportive, la S3. Son essai est à retrouver en suivant ce lien. Pour en revenir à notre A3 actuelle, Audi propose une offre de financement similaire à celle du Q2 "Sport Limited", à savoir l'Audi A3 "Sport Limited" à partir de 290 euros par mois. Une offre qui se rapproche de celle de Mercedes pour sa Classe A. Alors que renferme cette offre ? Décryptage.

Quelle voiture pour ce prix là ?

Du côté des constructeurs allemands, on affiche quasiment sur l'encart promotionnel la voiture qui est concernée par l'offre, à l'exception de la peinture métallisée "Bleu Ara Cristal" et des jantes spécifiques. L'offre concerne un modèle "Blanc Ibis" ou "Noir Brillant" avec des jantes plus classiques. Tout l'inverse globalement des constructeurs français qui communiquent sur un prix d'appel très bas avec, comme illustration, une voiture sous une finition élevée et qui n'est pas concernée par l'offre. L'Audi A3 concernée est une version "Sport Limited" qui, comme son nom l'indique, est une série limitée basée sur la finition "Sport", soit le niveau intermédiaire dans la gamme.

Si l'A3 en finition "Sport" est déjà relativement bien fournie (freinage d'urgence automatique avec détection des piétons, rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrants, climatisation automatique, radars de stationnement arrière et jantes alliage 17 pouces), la version "Sport Limited" soigne son look avec un pack extérieur S line, des optiques full LED, le volant en cuir ou encore les radars de stationnement avant et la caméra de recul. Si l'A3 "Sport Limited" est disponible avec quasiment tous les moteurs de la gamme, l'offre à 290 euros par mois concerne uniquement la version 30 TFSI en boîte manuelle, c'est-à-dire le moteur essence de 116 chevaux.

Sous quelles conditions ?

Il s'agit d'une location longue durée sur 37 mois et 45'000 kilomètres maximum. Pour bénéficier de cette offre, il faudra également verser un premier loyer de 3500 euros, sans condition de reprise d'un ancien véhicule. L'offre est valable jusqu'au 31 mars 2020. Elle comprend également la garantie sur toute la durée de la location, l'entretien et l'assistance.

N'imaginez pas retirer ces services pour faire diminuer le tarif de la location puisque Audi précise qu'elles sont obligatoires pour bénéficier de cette offre. En d'autres termes, pour obtenir une validation du dossier de la part de l'organisme bancaire de la marque, en l'occurrence Volkswagen Bank, vous ne pourrez pas moduler l'offre à votre guise. Comme il s'agit bien d'une location longue durée (LLD) et non d'une location avec option d'achat (LOA), il n'y a pas de valeur résiduelle à la fin de votre contrat. De ce fait la voiture sera obligatoirement à restituer auprès de votre concessionnaire. Et en bon état si possible, au risque de pénalités. Et elles sont en général assez salées chez Audi.

Combien ça coûte au final ?

Avec cette offre, l'usage de votre Audi A3 (hormis les coûts liés à l'essence et l'assurance) vous aura coûté 13'940 euros, soit 45 % du prix neuf affiché. Le prix neuf justement, il s'établit à 31'070 euros. La LLD sur trois ans couvre donc globalement la décote de votre A3 sur ce laps de temps. Vous ne serez donc pas embêté si vous souhaitez revendre la voiture d'ici trois ans et, surtout, avec l'entretien, la garantie et l'assistance, vous serez tranquille durant toute la durée de votre contrat.

Les avantages de l'offre...

L'offre présente plusieurs avantages, notamment la voiture qui est plutôt très bien équipée de série avec, qui plus est, un pack S line. Le moteur de 116 chevaux, même s'il s'agit du moins puissant de la gamme, est tout à fait correct pour ce genre de petite voiture. Dommage qu'il soit proposé en boîte manuelle, tout en sachant que les clients de ce type de voiture privilégient davantage la boîte automatique. Les mensualités sont aussi plutôt correctes dans l'ensemble, surtout pour un modèle premium.

Autre avantage, qui n'était pas proposé sur le Q2 "Sport Limited", les 45'000 kilomètres sur trois ans, soit 15'000 kilomètres par an. Largement plus réalisable que les 10'000 kilomètres par an prescrits sur le Q2. De quoi envisager vos trajets du quotidien en plus de quelques longs trajets avec votre A3, sans vous inquiéter du kilométrage et des éventuelles pénalités au moment de la restitution.

... et ses inconvénients !

Si l'offre concernant le Q2 signifie un restylage à venir du modèle, du côté de l'A3 c'est une nouvelle génération qui arrive avec tout le lot de nouveautés que cela implique. Du coup, l'Audi A3 actuelle devrait prendre un sacré coup de vieux dès le mois de mars prochain. Pour autant, étant donné que l'offre est une LLD, vous n'aurez pas à vous soucier de la reprise ou d'une valeur de rachat à la fin de votre contrat. Au bout des trois ans, votre contrat s'arrête et vous pourrez repartir sur la nouvelle A3, ou pas !

En revanche, comme le précise Audi, cette offre est soumise aux véhicules en stock. 1500 exemplaires sont disponibles pour la France. Après un bref passage sur le site de la marque et des véhicules neufs en stock concernés par cette offre, nous avons remarqué que peu de voitures entraient dans les clous. Une seule pour toute la France en l'occurrence d'après le site d'Audi. Tous les autres modèles "Sport Limited" ont le droit à quelques options supplémentaires, ce qui fera grimper certainement les mensualités au-delà de 300 euros par mois. Dans tous les cas, rapprochez-vous de votre concessionnaire pour avoir plus de visibilité sur les modèles disponibles, tout en sachant que ceux véritablement concernés par les 290 euros par mois doivent être rares.